Tindouf : Interception de camions-citernes acheminant du fuel vers la Mauritanie

Tindouf : Interception de  camions-citernes acheminant  du fuel vers la Mauritanie

La direction du Polisario n’en revient toujours pas. Des dizaines de réfugiés de Rabouni, le camp qui abrite le bâtiment des dirigeants du Polisario, imposent depuis plus d’une semaine un blocus sur le camp après avoir mobilisé des véhicules devant son entrée. Depuis, les milices du Polisario n’ont trouvé d’autres solutions que d’installer un couloir à travers les remparts de sable (qui entourent désormais Tindouf) pour le passage des véhicules des officiels des camps et de l’État algérien. Les choses ne vont toutefois pas s’arrêter là.

Mardi, à cinq kilomètres de Rabouni, les réfugiés mécontents interceptent deux camions-citernes acheminant du fuel vers le marché mauritanien. Leur propriétaire n’est autre que Ould El Bouhali, le ministre de la défense de la pseudo-RASD, un ancien sous-officier dans l’armée algérienne.

Sous la pression des protestataires, les deux véhicules sont alors mobilisés avant leur mise sous dépôt par les gendarmes des camps.

Des membres du Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf (Forsatin) ont rapporté à ALM que la situation était toujours tendue jeudi, malgré l’intervention des hommes de main d’El Bouhali, connus parmi la population des camps par le sobriquet «Les forces de al-Sissi».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *