Toyota : des centaines de plaintes ont été enregistrées sur la RAV 4

Toyota : des centaines de plaintes ont été enregistrées sur la RAV 4

Toyota va affronter des parlementaires américains qui devraient se montrer très critiques mardi et mercredi lors de deux auditions sur les rappels de véhicules record du constructeur japonais aux Etats-Unis. Toyota a rappelé près de neuf millions de véhicules dans le monde dont six millions aux Etats-Unis, principalement pour des problèmes de tapis de sol ou de pédales se coinçant et causant des accélérations involontaires, mais aussi pour des dysfonctionnements des freins sur certaines voitures hybrides. La commission de l’Energie et du Commerce de la Chambre des représentants réalisera une première audition sur Toyota mardi, interrogeant le directeur de l’exploitation de Toyota, Jim Lentz. Ce sera mercredi au tour de la Commission de surveillance de l’action gouvernementale de mener une seconde audition en présence du PDG de Toyota Akio Toyoda. Le président de la Commission parlementaire à l’Energie et au Commerce, Henry Waxman, accuse dans une lettre ouverte le constructeur nippon d’avoir systématiquement exclu que des problèmes électroniques puissent avoir causé les problèmes d’accélération soudaine à l’origine de la majorité des ces rappels. Il accuse Toyota de s’être basé sur des rapports d’ingénierie erronés, d’avoir fait des déclarations publiques «trompeuses» et de manquer de cohérence dans ses explications. Toyota a de son côté tenu une conférence de presse téléphonique lundi pour défendre la fiabilité de ses systèmes électroniques. Des employés de concessionnaires et des usines du constructeur venus de tout le pays vont de leur côté monter mardi à Washington pour manifester leur soutien à Toyota. Les parlementaires devraient aussi accuser Toyota d’avoir cherché à protéger ses bénéfices plus que ses clients. Ils s’appuiront notamment sur une présentation interne datée de juillet où le patron du groupe aux Etats-Unis, Yoshi Inaba, se félicite que le lobbying du groupe auprès des autorités et des législateurs américains ait permis de minimiser ou d’éviter de précédents rappels. L’agence de sécurité routière américaine devrait elle se voir reprocher un manque de réactivité face aux plaintes des consommateurs sur des véhicules Toyota. L’autorité de sécurité routière américaine (NHTSA) examine des plaintes de consommateurs relatives à des problèmes de transmission sur la RAV4, un 4×4 compact de Toyota, a indiqué une porte-parole à l’AFP samedi. «Nous sommes au courant de ces plaintes et les passons en revue», a dit cette porte-parole dans un courriel. Des centaines de plaintes de consommateurs ont été enregistrées sur la RAV 4 pour des motifs variés, avec un pic pour les modèles 2002 (334 plaintes), 2006 (216 plaintes) et 2007 (127 plaintes), a-t-on constaté sur le site de la NHTSA. Au moins 167 plaintes concernant les modèles 2002 concernent des problèmes de transmission. Toyota, au courant de ces problèmes, «a émis un avis technique au milieu des années 2000» à ce sujet à destination des concessionnaires, a commenté un porte-parole de Toyota interrogé par l’AFP.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *