Transport ferroviaire : le Maroc investit 20 MMDH dans le TGV

Transport ferroviaire : le Maroc investit 20 MMDH dans le TGV

Sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, de nouveaux contrats programmes ont été signés, lundi 1er février à Tanger, pour le lancement d’une première ligne TGV au Maroc. Dès décembre 2015, la mise en service commerciale de cette ligne reliant Tanger à Casablanca sera effective. Dans ce sens, de nouveaux contrats-programmes ont été signés entre l’Etat et l’Office national des chemins de fer (ONCF) pour la période 2010-2015, d’un investissement total de 33 milliards de dirhams. Ainsi, 20 milliards de dirhams seront consacrés au projet de ligne TGV Tanger-Casablanca et les 13 milliards restants seront affectés à la réalisation d’un programme de modernisation et de mise à niveau du réseau ferroviaire actuel. «La mise en œuvre de ce schéma, qui contribuera à la création des postes d’emploi, permettra à terme le transport de 133 millions de voyageurs au lieu de 53 millions actuellement. Mais également, la réduction du temps de parcours, le renforcement de la sécurité de la circulation et la promotion de la dynamique du développement durable en termes de protection de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique», a souligné le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab. Quant au calendrier arrêté pour le projet, M. Ghellab a souligné que les travaux démarreront en juin 2010 et s’achèveront vers la fin de l’année 2014, alors que le début de l’exploitation est prévu pour décembre 2015. Pour sa part, Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’ONCF, a indiqué que cette première ligne de train à grande vitesse reliera Tanger à Casablanca en double voie sur 200 km entre Tanger et Kénitra avec une vitesse de 320 km à l’heure et continuera à partir de Kénitra sur la double voie existante pour desservir Rabat et Casablanca. Pour ce qui est de la réduction du nombre des passages à niveau, M. Khlie a souligné qu’il s’agit d’un programme qui a déjà démarré en 2005 en supprimant 80 passages à niveau. Par ailleurs, le TGV Casablanca-Tanger réduira la durée de transport entre ces deux villes de 4 heures 45 minutes à 2 heures 10 minutes, et entre Rabat et Tanger de 3 heures 55 minutes à 1 heure 20 minutes. Il est à rappeler que les fonds pour la réalisation de cette première ligne TGV seront assurés par l’Etat, des prêts internationaux ainsi que par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social. Ainsi, en novembre 2008, la France avait conclu un accord de prêt avec le Maroc de 625 millions d’euros pour le financement du matériel roulant et des équipements de cette ligne à grande vitesse. Aussi, la Société nationale des chemins de fer de France (SNCF) avait décidé en avril 2009 d’accorder une aide technique relative aux études du projet et à la préparation des travaux sur une ligne longue de 200 km. Cette coopération avait été estimée à environ 70 millions d’euros.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *