Trois ans de prison ferme pour vandalisme contre le tramway

Six individus ont été condamnés, lundi, à trois ans de prison ferme par le tribunal de première instance de Salé après avoir été reconnus coupables d’actes de vandalisme et de violence à Madinat Al-Irfane (Rabat), en avril dernier, apprend-on de source judiciaire. Les prévenus sont également tenus de verser solidairement un dédommagement de 57.000 dirhams à la société Tramway Rabat-Salé. Ils sont poursuivis pour «incendie criminel, séquestration, entrave à la circulation, provocation d’un accident de circulation, destruction de biens publics et privés, rassemblement non autorisé, menace à l’arme blanche, coup et blessures et désobéissance».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *