Un autre siège pour le parti de la lampe à Marrakech

Un autre siège pour le parti de la lampe à Marrakech

Ahmed El Motassadeq retrouve son siège au Parlement. Le candidat du Parti de la justice et du développement (PJD) a, en effet, été élu membre de la Chambre des représentants pour la circonscription de Gueliz-Annakhil au titre des élections législatives partielles. Ce dernier avait été déchu quelques mois auparavant de son mandat de députation par le Conseil constitutionnel pour avoir utilisé des symboles religieux dans sa campagne électorale dans les élections législatives du 25 novembre 2011. El Motassadeq a été annoncé à l’issue de l’opération de dépouillement des bulletins de vote effectuée par la commission compétente relevant de la préfecture de Marrakech, sous la supervision du président du tribunal de première instance de la ville. Il a obtenu 10.452 votes dans sa circonscription qui compte quelque 149 mille électeurs, dont plus de 69 mille femmes. Cinq formations politiques étaient en lice pour un seul siège à Marrakech. Il s’agit du PJD, du PAM, l’USFP, le Front des forces démocratiques (FFD) et le Parti de la réforme et du développement (PRD).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *