Un criminel recherché par Interpol arrêté à Tanger

La police marocaine a arrêté à Tanger, dans le nord du Maroc, un ressortissant britannique d’origine chinoise soupçonné du meurtre en 2011 d’un enseignant et de sa famille en Angleterre, a déclaré dimanche à l’AFP une source policière.

Du Anxiang, 52 ans, est « rentré légalement à Tanger via le port et il a été arrêté dans la nuit de samedi à dimanche après une course poursuite », selon la même source.

« Après avoir été alerté par Interpol, la police internationale, les forces de sécurité marocaine se sont mobilisées samedi à Tanger où le suspect a été arrêté dans le centre ville après un contrôle d’identité », a-t-on ajouté de même source.

Le prévenu est soupçonné d’avoir tué, le 29 avril 2011 à Northampton (108 km au nord-ouest de Londres), un enseignant Ding Jifeng, 46 ans, sa femme Ge Chui, 47 ans, originaires de Hang Zhou en Chine, et leurs filles Xing et Alice, âgées de 18 ans et 12 ans, à coup de couteaux dans leur maison.

Du Anxiang, 52 ans était un commerçant chinois, travaillant dans un magasin de plantes médicinales à Birmingham.

Ding Jifeng travaillait dans le département de chimie et de sciences de l’environnement de l’Université de Manchester (nord-ouest) et sa femme enseignait le mandarin dans une école de commerce locale.

Selon une source britannique, le gouvernement anglais avait annoncé à l’époque l’octroi d’une récompense équivalente à environ 29.500 euros pour toute information pouvant conduire effectivement à l’arrestation de Du Anxiang.

Le suspect sera présenté lundi devant le parquet de Tanger qui doit ouvrir une enquête en vue de son « extradition » vers l’Angleterre, a souligné la source policière marocaine qui évoque « l’excellente coopération (…) entre la police marocaine, Interpol et la police britannique ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *