Un élu catalan condamné à 18 mois de prison pour incitation à la haine

Un élu municipal du parti catalan d’extrême-droite «Plataforma per Catalunya» a été condamné, vendredi, par un tribunal de Barcelone à 18 mois de prison pour incitation à la haine à l’égard de la communauté marocaine, annonce-t-on de source judiciaire. L’accusé a été reconnu coupable d’avoir procédé à la distribution, lors des élections municipales de 2007 à Vic (près de 70 km au nord de Barcelone), de quelque 3.000 tracts visant à susciter au sein de la population des «sentiments d’hostilité, d’animosité, de mépris et de discrimination» à l’égard des immigrés marocains établis dans cette municipalité catalane. La Cour a estimé que les faits reprochés au mis en cause constituaient bel et bien un délit d’incitation à la haine raciale, tel que défini par la Cour européenne des droits de l’Homme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *