Un Forum sur l’immigration et l’intégration les 20 et 21 mars

Un Forum sur l’immigration et l’intégration les 20 et 21 mars

Le Maroc et l’Espagne condamnés à collaborer

Les liens entre le Maroc et l’Espagne se renforcent au fil des ans. En témoigne l’organisation conjointe et pour la deuxième fois par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et le secrétariat d’Etat de l’émigration et de l’immigration en Espagne de la 2ème édition du Forum maroco-espagnol qui se déroule ces 20 et 21 mars à Rabat. Ce rendez-vous est axé cette année sur la thématique centrale «Vivre-ensemble». Un événement qui intervient suite au succès du premier forum qui a été organisé les 19 et 20 novembre 2015 à Madrid.

Établir une feuille de route

Cette 2ème édition réunit une pléiade de hauts responsables, de diplomates, de professeurs universitaires, d’experts et d’acteurs de la société civile venus pour débattre des questions migratoires. Dans le détail, ce forum se penche sur les bonnes pratiques existantes en matière de diversité culturelle et du vivre-ensemble en tant que leviers d’intégration et de respect des droits des migrants. Il vise à ouvrir le débat avec les experts, chercheurs marocains et espagnols et les membres de la société civile dans le but de formuler des propositions concrètes sur la mise en œuvre du projet «Vivre-ensemble».

L’objectif sera également de dresser une feuille de route à même de consolider la coopération maroco-espagnole, dans le domaine de l’intégration des migrants et de construire des mécanismes de collaboration et initier des forums et groupes d’influence au concept du «vivre-ensemble».

Dans ce cadre, il est aussi question d’identifier des actions concrètes à mettre en place pour promouvoir cette approche. Ainsi, les sessions seront axées sur la responsabilité partagée et les valeurs de la citoyenneté, les défis d’intégration, la contribution des compétences marocaines et espagnoles pour les deux pays ou encore les défis communs aux politiques migratoires.   

Vivre ensemble sans discrimination

La coordination maroco-espagnole vise à renforcer davantage certaines initiatives communes liées à l’immigration, telles que la mise en œuvre du projet stratégique «Vivre ensemble sans discrimination». Celui-ci se fonde sur les droits de l’Homme et la dimension genre, en s’appuyant sur la dimension culturelle en tant que vecteur d’intégration et du vivre-ensemble. Pour les deux parties, ces initiatives et programmes contribuent au renforcement des politiques publiques visant à prévenir et sensibiliser tous les intervenants et les populations à la question de la diversité et le respect envers la population migrante sur la base de la protection des droits fondamentaux des personnes migrantes et la promotion du vivre-ensemble.

Dans cette dynamique, les deux pays visent dans le cadre de cette coopération à promouvoir la diversité et la coexistence entre deux cultures. Notons que le Maroc et l’Espagne ont signé en 1991 un traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération, qui traduit l’engagement pour aller de l’avant dans leur partenariat stratégique dans plusieurs domaines d’intérêt commun.

760.000 Marocains vivent en Espagne

En termes de chiffres, les relations maroco-espagnoles en matière de migration sont fortes, notamment grâce à l’existence d’une importante communauté d’origine marocaine en Espagne, qui compte près de 759.999 personnes. Au niveau de l’opération de transit «Marhaba» par exemple, les deux pays gèrent l’opération à travers le détroit de Gibraltar qui permet à un flux de plus de 5 millions de Marocains résidant à l’étranger de transiter dans les deux sens. Ainsi, pendant la saison estivale de 2017, 2.789.981 personnes ont regagné le Maroc, soit une hausse de 5,89% comparée à l’année 2016, explique le ministère délégué chargé des MRE.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *