Un jour de liberté pour Khalid Alioua

Un jour de liberté pour Khalid Alioua

Khalid Alioua, l’ancien président du Crédit immobilier et hôtelier (CIH), a pu bénéficier d’une permission de sortie de la prison d’Oukacha pour assister aux funérailles de sa mère décédée lundi 4 mars. C’est ce qu’a indiqué une source proche du parti de l’USFP. Pour rappel, M. Alioua est incarcéré depuis le 29 juin dans le cadre d’une enquête sur la «dilapidation de deniers publics». Dans son rapport 2011, la Cour des comptes avait ordonné à la BNPJ d’enquêter sur le «dysfonctionnement dans la gestion de la banque et les dépenses liées aux unités hôtelières affiliées au CIH. A cela s’ajoutent le réaménagement des hôtels et l’octroi d’avantages illégaux au profit de l’ancien président, de nombreux responsables dans la banque et de certains proches» de cet ancien ministre et ex-Pdg du Crédit immobilier et hôtelier (CIH).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *