Un magistrat à la Cour d’appel de Rabat pris en flagrant délit de corruption

Un magistrat à la Cour d’appel de Rabat pris en flagrant délit de corruption

Un juge auprès de la Cour d’appel de Rabat, qui préside également une association professionnelle de magistrats, a été pris mercredi en flagrant délit de corruption, alors qu’il recevait un pot-de-vin d’un citoyen, a annoncé le ministère de la justice.

Ce magistrat a été interpellé dans le cadre d’une opération menée sous la supervision du parquet près la Cour d’appel de Rabat, a précisé le ministère dans un communiqué. Le dossier de cette affaire sera transféré, conformément aux dispositions de l’article 266 du Code de la procédure pénale, au procureur général du Roi près la Cour de cassation, en vue de le soumettre à la chambre criminelle de la même Cour.

Cette opération intervient suite à l’enregistrement de plusieurs cas similaires, dont le dernier concerne un magistrat à la Cour de cassation qui a également été pris en flagrant délit de corruption, a ajouté la même source. Le projet de la réforme de la justice, conduit par SM le Roi Mohammed VI, place la moralisation du système de la justice à la tête de ses priorités, a rappelé le communiqué, notant que la loi s’applique à tous et que sa mise en œuvre prendra son cours normal, avec rigueur et responsabilité, afin de faire face à ces dérives et de lutter contre toutes les formes de corruption.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *