Un magistrat se suicide à Sidi Bouzid

Un magistrat se suicide à Sidi Bouzid

Un magistrat, président d’une chambre criminelle près la Cour d’appel à Casablanca, s’est donné, dimanche vers 21h30, la mort en se tirant une balle de son fusil de chasse, dans son appartement secondaire situé dans un camping à Sidi Bouzid, province d’El Jadida, apprend-on d’une source judiciaire.

La même source a précisé que le désespéré, âgé de 59 ans, père de cinq enfants, était seul dans son appartement. Seuls ses voisins au camping ont entendu les tirs de l’arme à feu et ont alerté sa femme qui s’est dépêchée sur les lieux au même moment que les éléments de la gendarmerie royale des deux brigades de Sidi Bouzid et d’El Jadida.

Toujours selon la même source judiciaire, le magistrat n’a quitté sa villa située à El Jadida que le soir sans que sa famille et ses enfants ne se rendent compte de son départ.

Une enquête vient d’être diligentée par les limiers de la gendarmerie royale pour déterminer les causes du suicide qui, selon quelques sources judiciaires, n’ont rien à voir avec les résultats du Conseil supérieur de la magistrature.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *