Un Observatoire franco-marocain de l’immigration voit le jour à Paris

L’Observatoire franco-marocain de l’immigration (OFMI), une nouvelle structure associative visant à fédérer un maximum de compétences et d’associations issues de la communauté marocaine en France, a été créé vendredi soir à Paris. Cette nouvelle structure est la première antenne à l’étranger de «l’Observatoire marocain international de la migration» créé en novembre 2011 à Rabat et qui a l’ambition de devenir «le plus grand réseau de la société civile marocaine à l’étranger», avec la constitution, dans les prochains mois, d’antennes en Espagne, en Italie, en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas, selon ses initiateurs. L’assemblée constitutive s’est déroulée en présence notamment de trois fondateurs de la structure-mère, Saïd Ida Hassan, journaliste établi en Espagne et animateur de l’ex «Instance des expatriés marocains pour la réforme de la Constitution», Yahya Bensaïd, maire-adjoint socialiste d’Armentières (Nord de la France) et Hassan Bouimajdil, dirigeant de l’Association des cadres et hommes d’affaires marocains en Arabie Saoudite. L’OFMI, dont le bureau constitutif comprend neuf hauts cadres, hommes d’affaires et acteurs associatifs marocains établis en France, s’assigne les missions de défendre les intérêts des expatriés marocains en France auprès des pouvoirs publics et de créer, localement, un réseau de soutien juridique en leur profit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *