Un soutien pérenne

Mme Zoulikha Nasri, Conseillère de S.M. le Roi et membre du Conseil d’administration de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, a annoncé la création d’un comité permanent de soutien au sein de la Fondation par de personnalités et d’établissements donateurs et actifs dans le domaine de mise en place des programmes et projets socio-économiques de cette institution.
Lors d’une conférence de presse tenue samedi soir à Rabat, à l’occasion du lancement de la 5-ème semaine nationale de solidarité, placée cette année sous le thème « Pour une plus grande intégration des jeunes » et sous la présidence effective de S.M. le Roi Mohammed VI, Mme Nasri a indiqué que ce comité s’est engagé à fournir un soutien supplémentaire pour le financement des projets prévus par la Fondation et à assurer l’apport de ses membres dans l’élaboration des programmes et projets socio-économiques.
L’actuelle campagne de solidarité se distingue également par l’ouverture de la porte des dons aux Marocains établis aux Pays-Bas, alors qu’elle était limitée auparavant à ceux résidant en France et en Belgique, a-t-elle ajouté. Le programme de cette campagne comporte la mise en vente de 1.870.000 badges à 5 dirhams l’unité et de 700.000 timbres postaux (deux types de timbres ont été confectionnés par Barid Al-Maghrib à une valeur de 6,5 dirhams dont 5 iront au profit des nécessiteux). Les contributions à cette campagne de solidarité peuvent également se faire par le biais des bons disponibles dans toutes les banques (20, 50, 100 et 500 dh) et des dons en espèces ou en chèque au niveau des banques et des bureaux de la poste dans toutes les régions du Royaume.
La campagne de solidarité implique également une vaste campagne méddiatique à travers des spots diffusés sur les chaînes de télévision et la radio, des affichages et des prospectus pour sensibiliser le plus grand nombre de citoyens à cette opération, a dit Mme Nasri, soulignant que ces spots publicitaires ont été réalisés grâce à la contribution bénévole d’artistes, de réalisateurs, de producteurs et de sportifs. Par ailleurs, Mme Nasri a passé en revue les projets que compte réaliser cette année la Fondation et qui toucheront toutes les catégories sociales.
Ces opérations portent notamment sur la réalisation de projets de formation, d’animation culturelle et sportive et d’insertion au profit des jeunes de la commune de Ben M’sik à Casablanca, a-t-elle ajouté, précisant que ces projets, qui nécessiteront une enveloppe budgétaire de 12 millions de DH, seront réalisés en partenariat avec la commune et les associations locales. Elles portent également sur la construction d’une maison de jeunes, d’un centre de l’étudiant et d’un autre de la formation professionnelle à Dar Bouazza. Réalisés en partenariat avec l’association 2020, ces projets nécessitent une enveloppe de 3,9 millions de dirhams.
Parmi les projets prévus par la Fondation, il y a lieu de citer aussi la construction d’un centre pour non-voyants devant bénéficier à 32 personnes (2,2 millions dh) et de trois foyers d’étudiants à Oujda, Rabat et Agadir au profit de 692 étudiants (44,71 millions dh). La liste de projets comporte en outre la construction de 5 foyers pour jeunes filles rurales (520 filles) avec une enveloppe budgétaire de 11,30 millions de dirhams, en plus de l’approvisionnement en eau potable de 23 établissements scolaires (1150 élèves) à Oujda. D’un coût global de 3,74 millions dh, ce projet sera réalisé en partenariat avec l’Agence de développement des préfectures et provinces du nord.
Cette conférence de presse, qui s’est déroulée en présence de plusieurs membres du Conseil d’administration de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, a été une occasion pour rappeler les projets réalisés au cours de l’année précédente et qui étaient axés sur des projets de développement durable, l’octroi de matériel médical et la rénovation de plusieurs établissements de bienfaisance, de centres sociaux abritant des personnes âgées, de foyers d’étudiants, ainsi que des centres pour personnes handicapées.
Les intervenants ont indiqué que 33,,8 millions dh ont été consacrés à la construction et la rénovation de foyers de jeunes filles, 89,8 millions dh pour les foyers d’étudiants et d’étudiantes, 375 millions dh pour les programmes de développement, 160,5 millions dh pour les centres de personnes handicapées et âgées, 127 millions pour les centres sociaux et 19 millions dh pour la restauration et l’équipement d’hôpitaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *