Un train pour Jorf Lasfar

Ces deux projets s’inscrivent dans le cadre des efforts visant le positionnement du produit ferroviaire et le développement du réseau marocain des chemins de fer dans le but de relancer le transport par train et d’en faire  un outil au service du développement socio-économique du pays.
Le dédoublement de ces deux lignes ferroviaires relève d’un programme d’investissement de 15,5 milliards de dirhams élaboré par l’Office national des chemins de fer (ONCF) pour la période 2005-2009.
Des explications ont été fournies à SM le Roi sur le projet de dédoublement de la voie ferrée entre Nouaceur et Jorf Lasfar, sur une longueur de 103 km.
Ce projet, qui nécessite une enveloppe budgétaire de 800 millions de dirhams, porte essentiellement sur la mise en place d’infrastructures et d’équipements ferroviaires relatifs notamment à la signalisation, aux télécommunications, au caténaire et sous-stations.
Le projet, qui sera fin prêt pour mars 2007, permettra de faire face à l’augmentation prévisionnelle des trafics voyageurs et fret, de renforcer la sécurité et la régularité des trains et d’accompagner le groupe OCP dans son programme de développement visant l’amélioration de la production des phosphates et dérivés. Le projet porte sur la suppression de 33 passages à niveau et leur remplacement par des ouvrages d’art afin de renforcer la sécurité des populations avoisinant la voie ferrée et celle du mouvement des trains tout en améliorant la fluidité de la circulation routière.
Opérationnelle depuis 1984, cette ligne à voie unique connaît actuellement une grande pression. Son dédoublement est le seul moyen permettant de favoriser l’exploitation optimale de cette desserte et de garantir la fluidité des transports.
Par la même occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur le projet de doublement de la voie ferrée et, dans un premier temps, la rectification de la ligne reliant Sidi El Aïdi à Settat qui vise à améliorer la  capacité d’accueil de cet axe à l’horizon du dédoublement de la ligne reliant Casablanca et Marrakech tout en la dotant de la haute vitesse.Le projet porte, en outre, sur la construction d’une nouvelle plate-forme pour la double voie, la création d’une plate-forme parallèle à celle déjà existante dans la zone concernée par le dédoublement, la mise en place d’une nouvelle voie principale électrifiée le long de 17 km, l’extension des équipements techniques actuels et la réalisation d’autres, ainsi que la réhabilitation et la modernisation des gares de Sidi El Aïdi et Berrechid.
Ce projet dont les travaux seront achevés en décembre 2007, est de nature à répondre à la hausse du trafic ferroviaire et à améliorer la capacité d’accueil de l’axe reliant Sidi El Aïdi à Marrakech, à diminuer le temps de voyage, en supprimant les intersections et en augmentant les vitesses à 160 km/h, et à étendre l’expérience des navettes rapides à la ligne reliant Casablanca et Settat.
Outre le projet de dédoublement de la voie ferrée sur les axes Nouaceur-Jorf Lasfar et Sidi El Aïdi-Settat, l’ONCF poursuit, dans le cadre de son projet, sa  politique visant la mise à niveau du réseau ferroviaire national, l’augmentation et le développement de sa capacité en vue de soutenir les conditions d’exploitation et l’amélioration de la qualité des produits commercialisés. Dans ce cadre, il sera procédé au réfection de 400 km du réseau ferroviaire, la construction, l’extension et la restructuration des gares de Casa-port, Marrakech et Assila et au dédoublement des voies ferroviaires reliant Rabat et Fès.
L’ONCF procédera également à la réalisation de la ligne ferroviaire Tanger-MED sur 45 km et de la ligne Taourirt-Nador sur une longueur de 117 km. A long terme, l’Office veillera à créer une ligne à grande vitesse entre Casablanca et Agadir à travers Marrakech (475 km en deux heures) et une autre ligne entre Agadir, Casablanca et Tanger. A cette occasion, le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab, a présenté à SM le Roi une maquette d’un wagon de transport de marchandises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *