Une couverture sociale universelle en faveur des jeunes

Une couverture sociale universelle en faveur des jeunes

L’un des chantiers importants de ces dernières années

Face à l’ampleur des défis, des actions importantes sont menées afin de répondre aux besoins de la jeunesse marocaine. L’un des chantiers importants de ces dernières années fut sans nul doute la mise en place d’une couverture sociale pour les jeunes étudiants. Dans ce sens, le ministère de la santé, en collaboration avec l’Agence nationale de l’assurance-maladie (ANAM) et la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS), avait lancé officiellement le régime de l’Assurance-maladie obligatoire des étudiants (AMO-E).

L’entrée en vigueur de l’AMO-E constitue un pas important vers la concrétisation de l’objectif de la couverture médicale universelle et la consécration du droit constitutionnel des citoyens aux soins de santé et à la protection sociale puisque le régime devra bénéficier à près de 288.000 étudiants durant l’année universitaire 2015-2016 par la mobilisation d’une enveloppe budgétaire de 110 millions de dirhams. Il y a quelques semaines, le gouvernement avait annoncé que de nouvelles mesures seraient introduites dès la rentrée universitaire prochaine afin de faciliter l’accès des jeunes étudiants à ce dispositif. Il s’agit notamment de revoir le décret règlementant le régime en vue d’alléger la procédure d’adhésion. La gestion du régime de l’Assurance-maladie obligatoire des étudiants est confiée à la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS), et encadrée par le ministère de la santé et de l’Agence nationale de l’assurance- maladie (ANAM), avec la contribution de l’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles (ONOUSC), et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).

L’état se charge de la contribution annuelle des étudiants de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle  dans le secteur public tandis que les étudiants  du secteur privé payeront leur contribution annuelle fixée par la loi à 400 dirhams. Les étudiants marocains et étrangers couverts par l’AMO-E bénéficient notamment d’un large panier de soins comprenant les soins préventifs et médicaux, les actes chirurgicaux, les analyses médicales, la radiologie, les médicaments et dispositifs médicaux remboursables dans le cadre de l’AMO…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *