Vacances au pays : le Maroc via Algésiras

Selon les statistiques fournies par le consul général du Royaume à  Algesiras, Fouad El Aoufi, la journée de samedi a enregistré comme prévu un pic avec  31 619 passagers à bord de 10 062 véhicules. La même journée a été marquée par le passage d’une moyenne de 600 véhicules par heure, avec des pics de 800 véhicules entre 20h00 et minuit.
Heureusement, la durée d’attente ne dépassait pas trois heures pour les voyageurs à destination de  Tanger et une heure et demi pour ceux qui embarquaient vers Sebta.
Cette grande affluence, qui coïncide avec le week-end le plus critique de l’opération de Transit-2006, devrait, selon les estimations de M. El Aoufi, se poursuivre jusqu’à mardi prochain. L’occasion pour notre consul général à Algésiras de souligner la bonne organisation et les dispositifs mis en place par les autorités espagnoles dans le port d’Algésiras pour que le transit de nos compatriotes se fasse dans les meilleures conditions.
L’opération, entamée le 15 juin dernier, prévoit le passage d’un total de 2,7 millions de personnes et de 700.000 véhicules à travers les ports du sud de l’Espagne. Elle devra prendre fin le 15 septembre prochain.
Les gouvernements espagnol et marocain entretiennent une collaboration étroite dans l’organisation de cette opération afin de faire face à l’affluence des Marocains résidant à l’étranger. On s’attend en effet, selon les estimations des autorités espagnoles, à une hausse de 8 % cette année.
Pour la première phase de l’opération Transit-2006, du 15 juin au 15 août prochain, il est prévu que la grande affluence soit concentrée dans les ports d’Algésiras, Almeria, Malaga, Alicante et Tarifa au  cours des  »jours de pointe » habituels allant du samedi 29 juillet au mardi  1er août.
La phase retour, qui a commencé le 15 juillet, verra une grande affluence dans les mêmes ports à partir du Maroc, au cours des journées des 24, 25 et 26  août.
Afin de réduire les délais d’attente dans les ports, et surtout pendant ces journées critiques, les autorités marocaines et espagnoles ont facilité l’information nécessaire par la distribution de brochures et de guides  pratiques en arabe, français, espagnol et anglais dans les ambassades, les  consulats et, pour la première fois, dans les lieux de culte ainsi qu’à travers  la radio et la télévision.
L’information est également disponible dans les aires de repos le long des parcours empruntés par nos compatriotes, qui pourront disposer cette année d’une information actualisée dans des points informatisés installés dans des espaces de repos et d’information.
Les aires de repos prévues en Espagne pour l’opération Transit-2006 sont les mêmes que l’année dernière. Il s’agit de Briviesca à Burgos, Horcajo, Valdepenas à Ciudad Real et  Montoro à Cordoue.
Des aires d’information sont également prévues à Oyarzun près de Guipuzcoa, Ribera de Cabanes (Castellon) et Villajoyosa (Alicante).
Les autorités espagnoles ont par ailleurs investi plus de 200.000 euros  pour le réaménagement d’une aire de repos près d’Algesiras.
Au port de Tarifa, considéré comme frontière Schengen comme l’année dernière, seuls peuvent embarquer les camions et les voyageurs sans véhicules pendant la période allant du 1er juillet au 4 août. Le dispositif d’assistance sociale est composé de 144 personnes (assistances sociales, traducteurs, sociologues, psychologues, opérateurs radio et personnel de la protection civile).
L’assistance sanitaire est assurée par 34 médecins, déployés dans 6 centres  de santé, et 421 volontaires avec une dotation de neuf ambulances  médicalisées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *