Vers une grève de 24 heures des enseignants-chercheurs

Vers une grève de 24 heures des enseignants-chercheurs

Le Syndicat national de l’enseignement supérieur a appelé les enseignants-chercheurs à observer aujourd’hui une grève de 24h dans l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur et centres de recherche et à l’organisation d’un sit-in devant les locaux de présidence des universités marocaines de 11h à midi.
Le SNESup dénonce la situation désastreuse de l’université marocaine qui va s’aggravant, les conditions défavorables marquant cette rentrée universitaire, notamment une surpopulation sans précédent, le délabrement des infrastructures et leur non-conformité avec le nombre croissant de nouveaux étudiants. Il pointe du doigt le sous-effectif et le manque de ressources humaines, la mauvaise gestion et la mauvaise gouvernance dont souffrent les universités. Aussi le manque des conditions et de moyens nécessaires alloués à la recherche scientifique et les conséquences graves que cela a sur la qualité des formations. SNESup tire également la sonnette d’alarme quant au manque de volonté politique du gouvernement de financer l’enseignement supérieur et sa tendance néolibérale mettant en péril le principe de gratuité de l’enseignement.  A cet effet, le syndicat appelle les professeurs à se mobiliser et être prêts à défendre les causes de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique nationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *