Vie partisane : Le congrès de l USFP ne se tiendra pas en septembre

Vie partisane : Le congrès de l USFP ne se tiendra pas  en septembre

Après les multiples rumeurs qui le laissaient entendre, cette fois c’est officiel : le congrès de l’USFP ne se tiendra pas en septembre, contrairement à ce qui était prévu.
Les deux réunions du bureau politique tenues dimanche 9 septembre viennent confirmer ce que plusieurs militants soupçonnaient depuis plus d’un mois. «La tenue en fin septembre du 9ème congrès est matériellement impossible», a déclaré à ALM Lahbib El Malki, membre du bureau politique de l’USFP. Selon M. El Malki, qui est à ce jour le principal prétendant au premier secrétariat de l’USFP, «la date du congrès sera décidée par le conseil national, seule instance habilitée à prendre une telle décision». Toujours selon la même source, «la réunion du conseil national qui tranchera sur la date est prévue en fin septembre». Et pour plusieurs sources concordantes, le congrès devrait probablement être tenu en fin novembre ou début décembre vu l’état d’avancement des préparatifs qui ont été ralentis par les contraintes de l’été et du mois de Ramadan, a expliqué à ALM un responsable de la commission préparatoire. Mais aujourd’hui, de l’avis de tous, qu’importe la date, le plus important est la bonne préparation de ce rendez-vous qui doit aujourd’hui, plus que jamais, répondre aux attentes impatientes des militants de l’USFP, mais aussi à celles des militants de la gauche en général, étant donné que l’ambition affichée pour ce 9ème congrès est «la réunification de la famille de gauche».
Par ailleurs, les deux réunions de ce dimanche qui ont duré quelque 10 heures avaient, selon M. El Malki, pour objectif d’apprécier l’état d’avancement des travaux préparatoires du 9ème congrès. La première réunion, tenue la matinée avec le secrétariat de la commission nationale préparatoire, a porté sur les différentes thématiques, notamment l’identité du parti dans un contexte de mutation internationale, régionale et nationale, la situation économique et sociale, la femme, la culture et tout ce qui a trait à la communication ainsi que la question organisationnelle.
Pour sa part la 2ème réunion tenue l’après-midi avec les responsables provinciaux et régionaux a permis d’évaluer l’état d’avancement des travaux de recensement des militants, l’une des principales conditions pour élire les congressistes.  Pour conclure, M. El Malki estime que ces deux réunions se sont déroulées dans un climat positif marqué par la volonté collective de réussir le congrès.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *