Virus Ebola: Le Liberia doit une fière chandelle à la RAM

Virus Ebola: Le Liberia doit une fière chandelle à la RAM

La RAM a été fort louée, mercredi, par le ministre libérien de la défense nationale, Brownie J. Samukai, devant le Conseil de sécurité des Nations Unies. C’est l’une des deux seules compagnies aériennes internationales à maintenir ses vols à destination du Liberia en proie au virus Ebola. «Aujourd’hui, seules deux compagnies aériennes internationales, SN Brusels et Royal Air Maroc, ont maintenu leurs vols vers et depuis le Liberia», a-t-il déclaré lors d’une séance de l’organe exécutif consacrée à la situation au Liberia.

Jusqu’à maintenant, Ebola, considéré comme l’épidémie la plus grave depuis sa découverte en 1976, a fait, selon un bilan arrêté au 6 septembre par l’OMS, 2.296 morts sur 4.293 cas, dont 1.224 décès au Liberia.   

Pour rappel, la RAM avait récemment annoncé sa décision de maintenir, jusqu’à nouvel ordre, ses vols sur les pays touchés par l’Ebola. «Cette décision s’inscrit dans le cadre de la politique de solidarité fraternelle qui lie le Royaume aux pays frères d’Afrique, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI», souligne la compagnie marocaine dans un communiqué. Ceci étant, la RAM affirme avoir pris un ensemble de mesures pour «garantir la sécurité de son personnel et de ses passagers, amenés à se rendre dans ces zones à risques».  A son tour, le ministre des affaires étrangères du Liberia n’a pas manqué d’adresser ses vifs remerciements au Maroc, notamment à SM le Roi Mohammed VI, pour la solidarité dont fait preuve le Royaume à l’égard du peuple libérien, l’un des plus touchés par le virus Ebola.

«Je transmets les sincères remerciements du président, du gouvernement et du peuple libériens au Maroc, particulièrement à SM le Roi Mohammed VI, pour la solidarité dont fait montre le Royaume à l’égard du peuple libérien, surtout durant cette rude épreuve par laquelle passe le Liberia», a souligné Augustine Kpehe Ngafuan lors d’un point de presse à l’issue de sa rencontre avec la ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *