Youssef Amrani au Département d Etat US

Youssef Amrani au Département d Etat US

La visite officielle qu’effectuera, le 11 décembre au Maroc, la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, au cours de laquelle le chef de la diplomatie US sera reçu en audience par SM le Roi Mohammed VI a été, lundi, au centre des entretiens qu’a eus au Département d’Etat le ministre délégué aux affaires étrangères et à la coopération, Youssef Amrani.
Dans une déclaration à la MAP, M. Amrani a indiqué s’être entretenu, dans ce cadre, avec Mme Beth Jones, Secrétaire d’Etat adjointe pour le Moyen-Orient, en soulignant que cette entrevue a été l’occasion de discuter des différents volets du Dialogue stratégique et de l’importance d’optimiser les synergies et de renforcer les mécanismes de ce partenariat stratégique séculaire qui se veut toujours plus ambitieux et en phase avec les défis et objectifs partagés par les deux pays, dans le cadre d’une approche inclusive, solidaire et globale. Dans ce cadre, les discussions ont notamment porté sur l’approfondissement de la concertation et de la coopération entre le Maroc et les Etats-Unis, ainsi que sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, a-t-il poursuivi. A cet effet, les deux parties ont convenu de travailler étroitement dans le cadre de la présidence marocaine du Conseil de sécurité, notamment en ce qui concerne la situation dans l’espace sahélo-saharien, la crise malienne, la question syrienne et le processus de paix au Moyen-Orient. M. Amrani a affirmé, lors de cet entretien, que le Maroc, qui assure la présidence du Conseil de sécurité pendant le mois de décembre, poursuivra ses efforts, notamment à travers un rôle actif au niveau régional, afin de promouvoir ses idéaux de paix et de prospérité partagée conformément aux principes cardinaux que représentent le respect de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale des Etats. A l’approche de la prochaine réunion du Conseil de Sécurité, le Maroc œuvrera en faveur d’un plein soutien de la Communauté internationale aux efforts de la CEDEAO et fera de la question malienne une thématique phare de sa présidence du Conseil de sécurité, a-t-il dit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *