Zakaria Moumni condamné pour diffamation par la justice française

Zakaria Moumni condamné pour diffamation par la justice française

«L’ensemble des allégations de Zakaria Moumni à l’encontre de notre client Mounir El Majidi, directeur du Secrétariat particulier du Roi du Maroc, sont ainsi reconnues comme infondées, fantaisistes et dénuées de la moindre preuve».

C’est la déclaration de maître Temim, représentant de Mounir El Majidi, à l’issue de la condamnation en diffamation de Zakaria Moumni par la 17ème chambre civile du Tribunal de grande instance de Paris. Et d’ajouter que c’est «une décision cohérente puisque toutes les procédures en France et au Maroc ont mis hors de cause M. El Majidi».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *