À propos de votre article «La fin des gesticulations»

Nous sommes favorables à l’autodétermination du peuple basque. Prétendre que Batasuna est en déphasage avec les mutations sociopolitiques et économiques, c’est aller un peu vite en besogne. Le sentiment indépendantiste est en légère croissance et le soutien électoral apporté à la gauche abertzale se maintient. Il progresse lors des trêves de l’ETA et régresse lors des phases de violence. Leur syndicat a légèrement progressé lors des dernières élections professionnelles. Par contre, aujourd’hui, l’ETA est effectivement marginalisée, mais, Batasuna ne l’est pas.

Benat Oteiza (Pays Basque)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *