Abdelbari Zemzmi : «Je n’ai pas porté de jean de toute ma vie»

Abdelbari Zemzmi : «Je n’ai pas porté de jean de toute ma vie»

ALM : Est-ce qu’on vous appelle Zemzmi parce que vous jouiez à «Zemzem» quand vous étiez encore enfant?
Abdelbari Zemzmi : En fait, j’ai hérité ce nom de famille de mon père qui s’appelait Zemzmi Ben Seddik. C’est ma grand-mère qui lui a donné ce nom. Il y a soixante-dix ans, elle était enceinte de lui alors qu’elle effectuait le pèlerinage à La Mecque. Elle buvait trop d’eau de Zemzem et de retour vers le Maroc, elle lui a donné naissance en Egypte à Boursaïd. Sinon, le jeu de Zemzem, le fait de jeter l’eau sur les gens, n’a aucun fondement religieux. En plus, ce jeu est quasi inexistant dans la région du nord du Maroc.

Avez-vous déjà porté un jean ?
Il y a trente ans, je portais des costumes classiques. Je n’ai jamais porté de jean de toute ma vie. Aujourd’hui je ne porte que des djellabas, l’habit traditionnel et nationaliste des Marocains. Durant l’été, je porte des djellabas de couleurs clairs proches du blanc, en raison de la température. Certes les couleurs claires sont plus empruntes à être salies mais on y peut rien.
 
Pensez-vous que Maradona va être reconduit à la tête de l’équipe d’Argentine ?
En réalité, je ne connaîs de cette personne que ce que les journaux rapportent de lui concernant sa vie privée, notamment son penchant pour l’homosexualité. Ceci dit, je dois avouer que je ne connaîs rien en football. Je n’aime pas ce sport et plus particulièrement ce qui s’en suit comme criminalité et hooliganisme.
 
Est-ce qu’il vous arrive durant le mois de Ramadan d’être en colère, c’est-à-dire la «Tremdina» ?
Les gens qui se mettent facilement en colère durant le mois sacré du Ramadan sont ceux qui fument des cigarettes ou autres substances nocives à la santé. Dieu merci, je ne fais pas partie de cette catégorie. Etant habitué à la consommation de café chaque matin, durant le premier  jour du Ramadan j’ai des migraines atroces. Sinon, après les premiers jours, je commence à m’habituer.
 
Pensez-vous que l’on peut prévoir les séismes ?
Concernant la science de la séismologie, je crois que le plus grand problème qui persiste c’est que l’on n’arrive pas encore à prévoir les séismes. L’on sait aujourd’hui comment un tremblement de terre survient mais le plus important c’est la prévision afin d’éviter les
dégâts matériels et humains importants. Certains affirment que certains animaux sont en mesure de prévoir les secousses sismiques mais ceci n’a pas été prouvé scientifiquement.
 
N’avez-vous jamais pensé immigrer clandestinement en Europe ?
Absolument pas. Je voyageais souvent en Europe à l’époque où il n’y avait pas encore de visas. Je me rappelle qu’en 1982 j’étais à Bruxelles. On m’avait demandé à l’époque de résider en Belgique. Mais j’ai refusé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *