Abdelhamid Habboubi : «Ce n’est plus indispensable de porter une montre»

Abdelhamid Habboubi : «Ce n’est plus indispensable de porter une montre»

La première montre que Abdelhamid Habboubi, directeur général de Kia Motors Maroc, a portée dans sa vie était de  marque Dogma. Elle lui a été offerte par son père quand il avait réussi les épreuves du CM2. «La montre que mon père m’a offerte m’est très chère. Je la garde précieusement avec plusieurs objets dans ma chambre à coucher», a déclaré M. Habboubi qui n’a pas caché sa surprise par ce cadeau. «Notre famille se compose de six garçons et j’ai été l’heureux gagnant de la montre qu’avait mon père qui était fier de moi et me disait que je la méritais». Avec sa première montre, M.Habboubi a appris le respect de ses engagements et des horaires.
Un apprentissage qui lui a permis de se lancer dans sa carrière, de s’affirmer et de relever d’importants défis notamment au sein de l’entreprise Kia Motors Maroc, distributeur officiel de Kia Motors Corporation depuis 2002. Après qu’il ait terminé ses études, M. Habboubi a acheté une  Casio pour  son père. «C’était une façon de le remercier. En lui donnant la montre, je me rappelle lui avoir dit que depuis mon enfance à ce jour, j’ai toujours veillé à être responsable, à l’heure et que dans l’avenir, je ne ménagerais aucun effort pour assurer mes obligations». 
Actuellement et depuis deux ans, le directeur général de cette compagnie de l’automobile a acquis une prestigieuse montre de marque Cartier. Elle l’accompagne dans ses rencontres et ses réunions. Bref, dans ses rendez-vous les plus importants : «Je pense que de nos jours, on assiste à de grandes avancées technologiques nous permettant de se passer de porter une montre au poignet. Aujourd’hui, que ce soit dans les voitures, à travers les ordinateurs, ou les téléphones portables, on peut connaître l’heure à tout moment. Le port de la montre n’est donc plus indispensable». Toutefois, ajoute M. Habboubi, «lorsqu’on est en réunion de comités, qu’on ne peut pas allumer notre portable, et qu’on est amené à contrôler la durée des interventions de chaque personne, avoir une montre au poignet s’avère nécessaire». Côté ponctualité, il considère que les personnes actives sont celles  qui font preuve du respect à l’égard des autres «le respect dans tout ce qu’on fait», ne cesse-t-il de répéter. Le temps, M. Habboubi, il  sait le saisir. «Dans le passé, je me suis consacré entièrement à mes études. Nous étions éduqués pour travailler  même durant les moments de loisir.  Je passais  également mon temps en exerçant le sport.  Je rêvais et je rêve toujours d’un avenir radieux», conclut-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *