Abdelkader Retnani : «Je ne peux pas vivre sans montre»

Abdelkader Retnani : «Je ne peux pas vivre sans montre»

Le temps de lire des livres, le temps de rencontrer leurs auteurs, de les publier, le temps de les promouvoir, le temps…. mais où donc Abdelkader Retnani fondateur de la maison d’édition Eddif, trouve-t-il tout ce temps ? Oui, on est d’accord, c’est 24h pour tout le monde. Mais pour avoir l’énergie indispensable pour travailler et exercer son métier comme il se doit, tout le monde vous dira qu’il faut être bien organisé. «Moi j’enlève ma montre à partir de 22h 30 du soir et je ne la remets qu’à 7h , le matin», explique M Retnani. On comprend donc que la bonne humeur de M. Retnani dont la maison d’édition publie plus d’une trentaine de livres par an, provient aussi d’une bonne nuit de sommeil après une journée bien remplie. Mais à propos, la montre qu’il porte est de quelle marque? Il confie : «J’ai deux montres une Swatch, très pratique et une Raymond Weil, comme montre de luxe». Et pour cette dernière, une marque de prestige, il l’a achetée. «Je l’ai acheté moi-même, c’est le fruit de ma sueur» dit-il. Et d’ajouter :«Je ne peux pas vivre sans montre. Je travaille beaucoup et c’est mon premier collaborateur, son concours est indispensable pour planifier mon emploi de temps chargé».
A noter que «La croisée des chemins», une autre maison d’édition dont M. Retnani est fondateur a à son actif un catalogue de quelque 500 livres. Et notre leader de l’édition, président de l’Association des professionnels du livre, est fier d’avoir éditer les écrivains et intellectuels les plus illustres. D’ailleurs, il n’a pas manqué de le préciser que le philosophe et écrivain Bensalem Himmich,  ministre de la Culture nouvellement nommé en a fait partie. Parmi les nouvelles publications de sa boîte, on note un beau livre consacré à «La grande histoire du sport au Maroc». Et le sujet n’est pas loin d’intéresser M. Retnani, ancien président du Raja club football pendant 5 ans. Durant son mandat, le Raja a été sacré en 1989 et pour la première fois de son histoire champion du Maroc.
L’année d’après, le club a remporté la Coupe d’Afrique dans son ancienne version.
On peut donc dire que M. Retnani sait jongler avec le temps pour réaliser ses buts.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *