Abdelkébir Regagna : «J’étais convaincu d’avoir trouvé la femme de ma vie»

Abdelkébir Regagna : «J’étais convaincu d’avoir trouvé la femme de ma vie»

ALM : Comment avez-vous rencontré votre épouse Aziza ?
Abdelkébir Regagna : Aziza et moi appartenons à la même famille et avons grandi ensemble. Nous habitions le même quartier et nous nous voyions à chaque fois que nos deux familles se réunissaient. Depuis notre enfance, on entendait nos parents dire Aziza sera l’épouse d’Abdelkébir. On partait ensemble à l’école, puis au collège.
Je veillais toujours sur elle, et l’accompagnant plus tard au lycée. Au début, notre relation était amicale avant de se développer petit à petit et de se transformer en amour. Par la suite ma carrière artistique avait commencé à prendre plus de place dans ma vie, lui consacrant pratiquement tout mon temps. Et je ne voulais pas entraîner Aziza dans mon travail  d’artiste avec toutes les contraintes que l’on connaît. C’est pour cela que j’évitais de lui donner de faux espoirs quant à un futur mariage. 
 
Comment vous est venue l’idée du Mariage ?
Lors d’un séjour en France pour mon travail, je m’étais lié à une Française. Mais l’idée du mariage était toujours loin de me préoccuper. Mais, dès que je suis rentré au Maroc, j’ai pensé à fonder un foyer, et l’épouse était pour moi automatiquement ma cousine Aziza.  On a discuté ensemble du sujet. Je lui ai demandé si elle pouvait supporter les contraintes de mon travail. Elle a dit oui et a accepté tout de suite ma demande en mariage. J’étais très heureux. Et à partir de ce jour, j’ai  commencé  à vivre avec un nouveau souffle et j’étais convaincu d’avoir trouvé la femme de ma vie.  J’ai vendu ma voiture pour organiser la fête du mariage parce qu’à cette époque, je n’avais pas assez de moyens. Et quatre ou cinq mois après ma demande, c’était la fête du mariage, en 1995 à Salé. À cette époque, Aziza préparait son doctorat en sciences économiques.

Quelles sont les qualités que vous appréciez chez votre  femme ? Et combien avez-vous d’enfants ?
Il y a plein de qualités que j’aime chez ma femme. La première est qu’elle est très douce et patiente.
C’est une personne qui fait tout pour son foyer. Elle a un caractère paisible et ne garde jamais de rancune envers quelqu’un. Aussi la générosité est l’une des nombreuses qualités qui distinguent Aziza. À chaque fois, elle m’offre des cadeaux ou des montres. Après notre mariage, elle m’a offert une voiture.
Mon attachement à elle et ma considération pour la femme ont augmenté lorsque j’ai assisté à l’accouchement de ma fille Aya. J’ai découvert la souffrance des femmes et leur force.
On a deux enfants, un garçon et une fille, Adam âgé de 12 ans et Aya âgée de 6 ans.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *