Abdelouahab Doukkali : «J’ai une Rolex pour main droite»

Abdelouahab Doukkali : «J’ai une Rolex pour main droite»

Certaines personnes croient que le grand Abdelouahab Doukkali porte la montre à droite par «snobisme», comme il le dit lui-même. Alors que l’histoire, bien que «bizarre», est tout autre.  Il avait 10 ans, quand ses parents lui avaient acheté sa première montre, une montre sans marque. Il la portait comme tout le monde, au poignet de la  main gauche. Mais un petit incident le poussa à porter durant toute sa vie les montres au poignet de la main droite. Il raconte l’anecdote avec humour et nostalgie : «j’avais 10 ans, j’étais content et fier de montrer ma montre à tous mes amis du quartier, ils étaient heureux et un peu jaloux. Je disais l’heure aux copains qui me le demandaient. Jusqu’au moment où un ami me dit que ma montre ne marche plus. Je suis rentré à la maison en pleurant, comme un gosse, c’est le cas de le dire. J’ai reproché à mes parents de m’avoir acheté une montre qui ne marche pas. Mais elle était juste bloquée et deux heures après, elle marchait mais avec de l’avance. Pour y remédier, j’ai eu alors l’idée de la mettre au poignet de la main droite. Depuis je porte les montres à la main droite». Mais pour bien comprendre cette histoire, et l’acte d’Abdelouahab Doukkali enfant, il faut connaître le contexte de l’évolution du port de la montre à cette époque. «Avant, les gens mettaient leurs montres dans la poche gauche de la poitrine. Mais on dit qu’il y avait plusieurs personnes qui étaient cardiaques parce que le tic-tac de la montre perturbe les battements du coeur. Alors, les gens ont commencé à les mettre dans les poches de leur pantalon. Ce n’est qu’après qu’ils ont commencé à les porter au poignet», raconte-t-il. Et depuis son jeune âge, notre leader de la chanson marocaine a toujours aimé les montres. «J’ai une bonne collection. J’ai pratiquement toutes les marques de montres : des Rolex, Audermas Piguet, des Bretleing, des Patek Philip, Van Cleef,  Cartier, IWC, Omega… les montres anciennes comme les Lip et les Tisso. J’ai des montres qui n’ont aucun nom, des montres à une seule pièce que je ne garde pas chez moi. A chaque fois que j’ai un spectacle, j’achète une montre en or. Et j’ai des histoires avec chaque marque», explique-t-il. Et notre leader de la chanson arabe a bien évidemment des montres pour main droite. «J’ai une Rolex plate pour main droite en platine, elle a le remontoir du côté gauche du cadran. Je l’ai achetée pratiquement pour rien. J’avais un spectacle en Libye. C’était en 1969 lors de la révolution de Kadafi et tous les Italiens devaient quitter le pays. Alors un Italien m’a proposé de lui acheter ses montres. J’en pris trois pour le prix d’une. Malheureusement, je n’avais pas assez d’argent sur moi, sinon je lui aurais acheté au moins une quarantaine». Et de poursuivre : «Je regrette de ne pas avoir acheté une Pateck Philip carrée très rare avec bracelet d’or». Et d’ailleurs, c’est une Patek Philip qui a 35 ans d’existence qu’il portait lors de sa renconctre avec ALM. «La montre la plus chère à mon cœur est une montre de poche  offerte par mon père et qui a un siècle», a-t-il conclu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *