Abderrahmane Rahoul : «Ma montre compte énormément pour moi»

Abderrahmane Rahoul : «Ma montre compte énormément pour moi»

Directeur de l’ESBAC et céramiste, Abderrahmane Rahoul a trouvé la montre qui lui va à merveille. «Je porte une Seiko. C’est une marque prestigieuse», a-t-il confié à ALM. Cette belle montre lui a été offerte par une personne qui lui est très chère : «J’aime cette montre. C’était un cadeau de ma fille. D’ailleurs, ce n’est pas n’importe quoi. Elle l’a choisie par amour».
A vrai dire, cette montre lui rappelle le lien de parenté qu’il entretient avec sa fille. C’est pour cela qu’«elle compte énormément et représente beaucoup de choses pour moi», a-t-il ajouté. Au fait, cet attachement n’est pas dû au hasard. En tant que céramiste, M. Rahoul estime que la Seiko est pratique : «En tant que céramiste, je dois constamment me laver les mains. C’est la nature de mon travail qui l’exige. Alors, ma montre doit me suivre dans toutes mes activités sans pour autant me causer de gêne. J’estime que la Seiko est la mieux adaptée à cela». En outre, le directeur de l’ESBAC tient tellement à sa montre et il ne peut pas s’en passer: «Je la porte tout le temps, je ne peux pas m’en passer. Et quand je ne la porte  pas, j’ai l’impression que quelque chose me manque». Malgré cet attachement à sa montre, quand notre céramiste travaille dans son atelier, il n’accorde pas énormément d’attention au temps. Interrogé sur son point de vue sur la notion du temps, il a déclaré : «La notion du temps représente beaucoup de choses. Quand je suis dans mon atelier, j’oublie qu’il y a des choses à faire par la suite. Je ne regarde même pas ma montre car je suis entièrement concentré sur mon travail». Seiko est une marque d’horlogerie japonaise, créée en 1881 par Kintaro Hattori. Son histoire a débuté en 1877, lorsque Kintaro Hattori a créé son atelier de réparation d’horloges, à Kyobashi. C’est là qu’il a commencé à vendre des premières horloges d’occasion. Le succès était au rendez-vous, il décide donc de lancer la marque Seikosha en 1882. À partir de 1903, l’assemblage de ses montres se fait dans l’usine de Seikosha, qui deviendra le plus gros producteur de montres du Japon, mais aussi un des plus importants du monde. À l’instar de plusieurs marques suisses, Seiko est une véritable manufacture horlogère de par son innovation continuelle ainsi que par la création et l’utilisation exclusive de ses propres calibres dans toutes les montres mécaniques de la marque. Toutes ces qualités ont ravi M. Rahoul pour opter pour la marque Seiko. «Pendant chaque vacance, je change de montre. Mais j’achète toujours la même marque, Seïko», a-t-il confié.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *