Amr Diab : Le roi de la pop du Moyen–Orient

Amr Diab : Le roi de la pop du Moyen–Orient

Amr Diab est né le 11 octobre 1961 à Port Said en Egypte. Son père Abdelbasset Diab était fonctionnaire au ministère de la Marine. Il avait une belle voix et aimait la chanson. Il a encouragé son fils à chanter. A l’âge de six ans, son père le mène au festival de Port Said où Amr fait sa première apparition en public. Il a chanté Biladi, Biladi (mon pays, mon pays). Il a reçu du gouverneur de Port Said une guitare en prix. Amr a obtenu son baccalauréat en arabe puis son diplôme en musique au Caire Académie des Beaux -arts en 1986. Le premier album «Ya tareeq» sort à cette même date.
C’est le début d’une carrière fabuleuse. Il devient alors le plus célèbre chanteur du monde arabe actuel. Amr a fait plusieurs tournées et galas à travers le monde comme l’Australie, le Canada, l’Europe et aux États-Unis. En 1990, le célèbre chanteur a été choisi pour représenter l’Egypte aux 5 jeux sportifs africains où il a chanté en arabe, en anglais et en français. Ce concert a été retransmis par satellite dans tout le monde arabe. En effet, Amr Diab est le premier qui a fait des vidéo clips. En parallèle, il joua comme acteur dans plusieurs films comme «Dahak wa laab», et «Ice Cream» où il a tenu un rôle principal. Il a apporté un nouveau style à la musique arabe. Il est désigné par la plupart des chaînes de télévision comme le meilleur chanteur arabe des années 90 et a réalisé des ventes de disques à chaque fois plus importantes. En 1997, Amr a gagné trois récompenses pour un meilleur vidéo clip, meilleure chanson et artiste de l’année. L’année suivante il a gagné un triple disque de platine avec Nour el Ain. En 1998, Amr a reçu une récompense du monde de la musique du prince Albert de Monaco avec  Mariah Careh et Céline Dion et  entre autres. Ces récompenses confirment la renommée internationale de Amr. L’album suivant «Awedoony» est sorti en 1998 produit par Hamid El Shary et enregistré au Caire. La vidéo clip est tournée sur les berges du Nil. L’album « Awedoony» a connu grand un succès et augmenta la popularité de l’artiste dans le monde. La chanson «Maham Kibirt Sughier» extraite du Best of Amr Diab est, en fait, un hommage à Oum Kaltoum, Abdelhalim Hafed et Mohamed Abdelwahab. En juillet 1999, «Amarain » sort des nouveaux studios d’Amr Diab déjà considéré comme le chef-d’œuvre de sa carrière. On y trouve un duo avec la star du raï Khaled et la diva grecque Angela Dimitrou. La vidéo clip «Amarain» est la seule à être diffusée à la télévision et confirme sa place de leader. Avec la sortie de «tamally maaak», le 17juillet 2000, la popularité d’Amr Diab augmente encore. La vidéo clip est tournée en République Tchèque. Elle est considérée par Amr Diab comme étant la plus réussie. Déjà, il apparaît avec un nouveau look et un style nouveau. En 2001, il a fait sortir l’album «Aktar Wahad», qui compte deux chansons et un remix oriental de la chanson «Wala alaa balo» avec un style particulier de techno et de rap. La super star du monde arabe continue sa carrière musicale avec un grand succès dans le monde entier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *