Arafat et le Maroc : Des liens particuliers

Arafat et le Maroc : Des liens particuliers

Vendredi, lors des funérailles officielles du Président Yasser Arafat qui se sont déroulées en Egypte, Sa Majesté le Roi Mohammed VI était représenté par SAR le Prince Moulay Rachid qui était accompagné d’une délégation composée de Abdelouahed Radi, président de la Chambre des représentants, Mustapha Oukacha, président de la Chambre des conseillers, Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et Mohamed Mouatassim, conseiller de SM le Roi. Lors d’une cérémonie organisée, après les funérailles, à la « maison des condoléances », SAR le Prince Moulay Rachid et le président égyptien, Hosni Moubarak ont eu l’occasion d’exprimer mutuellement leurs sentiments de tristesse et leurs condoléances suite au décès du chef de l’Etat palestinien. En ces douloureuses circonstances, SAR le Prince Moulay Rachid a présenté les condoléances de SM le Roi Mohammed VI aux responsables palestiniens Mahmoud Abbas Abou Mazen, président du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Farouk Kaddoumi, président du mouvement Fatah et Nabil Chaât, ministre des Affaires étrangères. Cette participation aux funérailles du leader palestinien illustre la grande estime que le Maroc, Roi, gouvernement et peuple, avait pour le défunt et le soutien du Royaume à la cause palestinienne qui s’est toujours distinguée par une solidarité agissante avec le peuple palestinien, et ce dans les moments les plus difficiles traversés par cette question.
Une estime que SM le Roi a exprimée dans le message de condoléances que le Souverain a envoyé aux responsables palestiniens dès l’annonce du décès de feu Yasser Arafat. Dans son message, le Souverain a fait part de ses sentiments de profonde tristesse suite à cette perte cruelle et de ses condoléances ainsi que celles du peuple marocain au peuple palestinien. SM le Roi a aussi rappelé les liens de haute considération et de confiance réciproque qui unissaient le défunt au Maroc, Roi et peuple, compte tenu du soutien que le Maroc n’a eu de cesse d’apporter à la juste cause palestinienne, tout au long d’un demi-siècle de combat pour la libération. «Le Maroc demeurera aux côtés du peuple palestinien dont il soutiendra le combat jusqu’à ce qu’il puisse réaliser ses aspirations, recouvrer tous ses droits et établir son Etat indépendant avec pour capitale Al Qods Al Charif, fidèle en cela au pacte qui lie le Maroc à la juste cause palestinienne», a assuré SM le Roi.
Dans un message adressé au secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Mahmoud Abbas Abou Mazen, et au Premier ministre palestinien, Ahmed Qorei, le Souverain a qualifié Yasser Arafat de « grand combattant » et de « symbole historique éternel pour la lutte palestinienne ». SM le Roi a également rappelé que le Maroc avait « appuyé sincèrement au fil du temps et en toutes circonstances » l’OLP.
En effet, la cause palestinienne a toujours figuré en tête des priorités de la politique étrangère du Royaume. Le soutien apporté par le Maroc au peuple palestinien et de sa cause juste s’est d’ailleurs illustrée lors des différents sommets arabes et islamiques organisés au Maroc ainsi que par les multiples interventions du Royaume sur la scène internationale en faveur des droits des Palestiniens.
En témoigne, la présidence du Comité Al-Qods créé en 1975, et qui oeuvre pour la défense et la préservation du caractère islamique de la ville sainte d’Al Qods Asharif face aux tentatives de judaïsation entamées par d’Israël. Une oeuvre initiée par feu SM Hassan II et continuée par SM le Roi Mohammed VI dès son intronisation. Ainsi, en sa qualité de Président du Comité Al-Qods, le Souverain a entamé plusieurs initiatives visant la défense de cette ville sainte, chaque fois qu’elle est confrontée à des dangers. En 2000, à l’occasion de la réunion de ce comité au Maroc, SM le Roi avait donné une nouvelle impulsion à l’oeuvre de l’agence « Bait Mal Al-Qods ». Créée en 1995 sur proposition de feu SM Hassan II, l’agence dont le but est de défendre le droit palestinien sur cette ville, apporter le soutien nécessaire à la résistance de sa population et sauvegarder son patrimoine aussi bien religieux, culturel qu’architectural, est née au Maroc et son siège se trouve à Casablanca.
Aussi, les Palestiniens ont toujours fait preuve de reconnaissance envers le rôle joué par le Maroc en faveur de leur cause juste. L’Histoire retient d’ailleurs que feu SM Hassan II était l’un des principaux initiateurs et acteurs des accords de paix d’Oslo. En fait, c’est grâce aux initiatives diplomatiques menées par le défunt Souverain que le rencontre entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin avait pu avoir lieu et que les deux hommes avaient pu entamer des négociations de paix. D’ailleurs, la dernière visite d’Arafat au Maroc a eu lieu en juillet 1999 lorsqu’il était venu assister aux obsèques de feu SM Hassan II. Des funérailles qui avaient aussi réussi à réunir les différentes parties au conflit et tous les chefs d’Etats concernés par le conflit du Proche-Orient en reconnaissance entre autres du rôle historique joué par feu SM Hassan II en faveur de la paix entre Israéliens et Palestiniens.
Ainsi, le Maroc a toujours joué un rôle très important dans la région du Proche-Orient ce qui a fait de lui une plate-forme incontournable dans la recherche d’une solution au conflit israélo-palestinien.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *