Asilah : une mosquée édifiée sur les vestiges d’une église

Al Masjid Al Aâdam ou Al Akbar est considéré comme la plus vieille mosquée de la ville d’Asilah. La place où cette mosquée a été construite s’appelait Dar Sultan. Elle a servi de dépôt d’armes et des céréales à l’époque de l’invasion portugaise et une église y a été construite par la suite. C’est sur les vestiges de ce lieu de culte catholique, que cette mosquée a été érigée, des siècles après.
S’étendant sur une superficie de 900m2, elle se distingue par son architecture qui ressemble à celle des mosquées tunisiennes. Outre Al Masjid Al Aâdam d’Asilah,  la mosquée Al Hamra à Casablanca et la mosquée Al Aâdam à Tanger font partie des rares édifices religieux marocains qui ont été construits selon le même modèle.
Au fil du temps, Al Masjid Al Aâdam a subi des travaux d’agrandissement et de restauration. Son minaret a connu plusieurs changements, ce qui a poussé les fkihs et chioukh contemporains à se poser plusieurs questions. La partie qui sert maintenant pour les ablutions et les échoppes à proximité occupent l’espace d’une ancienne médersa dirigée par le théologien Ahmed El Mehdi et où les élèves apprenaient les sciences religieuses et linguistiques.
D’une blancheur immaculée, Al Masjid Al Aâdam dispose d’un espace spacieux, aéré et éclairé. Il se distingue par ses arcs et colonnes. C’est la seule mosquée à réserver une aussi grande partie de sa superficie à l’accomplissement des prières et à l’alphabétisation des femmes «C’est la mosquée de prédilection pour les vraies zaïlachies. Elles ont l’habitude de venir ici pour prier et discuter sur l’Islam», nous a expliqué une habituée de ce lieu de culte.     
Al Masjid Al Aâdam s’élève majestueusement à l’intérieur des remparts de l’ancienne médina. Il est situé à proximité de Bab El Kasba, porte construite en 1912 lors de l’occupation espagnole d’Asilah. Cette mosquée est située en face de la tour El Kamra qui est considérée comme l’un des plus importants sites historiques de la ville. Cet édifice religieux est également situé en face du prestigieux Centre Hassan II des rencontres internationales. « Lors du moussem d’Asilah, on s’étonne d’avoir à côté de soi des personnages de renom en train de faire leurs prières », nous a dit  Yahia, un riverain de la mosquée. Al Masjid Al Aâdam a été le lieu de prêche de plusieurs âlems et fkihs dont le théologien zaïlachi, feu Abdeslam Bakkali, père du grand écrivain Ahmed Abdeslam Bakkali. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *