Autoroutes du Maroc se mobilise pour la sécurité des usagers

Autoroutes du Maroc se mobilise pour la sécurité des usagers

La sécurité routière passe par l’entretien des axes routiers et autoroutiers. Telle est la mission de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM)  qui est aussi chargée de  la construction et de l’exploitation du réseau autoroutier. Durant l’année 2008, ADM a poursuivi l’exécution du programme pluriannuel d’entretien de la chaussée pour un coût global de 155 millions DH. Et ce n’est pas tout. Dans le but  d’être au service des usagers et des riverains des axes autoroutiers,  ADM a lancé l’année dernière un programme de construction de sept passerelles métalliques sur les axes Casablanca-Rabat et Settat-Marrakech pour un montant de 21 millions DH. En dépit d’une légère dégradation des indicateurs de sécurité en 2008, la sécurité de la circulation autoroutière est en baisse depuis 1998. Ainsi, en 2008, le réseau autoroutier a enregistré 1.026 accidents corporels, 703 blessés graves et 145 tués. Concernant le développement du réseau autoroutier, au 31 décembre 2008, ADM a bénéficié de la concession d’un réseau autoroutier de 1.800 km dont 866 km en exploitation et 550 km en cours de construction correspondant aux sections Fès-Oujda et Marrakech-Agadir. Notons qu’en 2008, 49 km d’autoroutes ont été mis en service correspondant aux sections RN2-Tanger Med et M’diq-Fnideq. S’agissant des perspectives à venir, ADM réalisera un nouveau programme autoroutier d’une longueur de 384 km pour un investissement estimé à 13 milliards DH entre 2009 et 2015. A signaler que l’investissement pour la construction d’autoroutes neuves et autoroutes en service s’est élevé à 4,4 milliards DH. Sur le plan financier, ADM a réalisé un chiffre d’affaires de 1,21 milliardDH enregistrant ainsi une hausse de 16% par rapport à l’année 2007. Cette croissance est imputable à l’augmentation du trafic. Ce dernier a enregistré une hausse de 12,7% au 31 décembre 2008 grâce à une forte croissance du trafic des poids lourds qui a connu une augmentation de 16,1%. A ceci s’ajoute  le dynamisme de nouvelles sections notamment celles de Settat-Marrakech, Tanger port-Tanger Med et Tétouan-F’nideq.L’axe Casablanca-Rabat reste le plus fréquenté avec près de 40.000 véhicules par jour, soit une progression de 7,7% par comparaison à l’année 2007. En 2008, les recettes de péage ont enregistré un total de 1,24 milliard DH. Un chiffre en augmentation de 17,2% par rapport à l’année 2007. L’autoroute Casablanca-Rabat a enregistré la recette la plus importante en totalisant près de 332 millions de dirhams soit 27% de la recette globale collectée. Par ailleurs, ADM a pris plusieurs dispositions pour faciliter le voyage des automobilistes. Parmi celles-ci, il y a lieu de relever la réalisation des travaux de fauchage des abords routiers , la mise à niveau des espaces verts. Dans le cadre de l’intégration de l’autoroute dans son environnement et l’amélioration du confort de conduite, ADM a poursuivi son programme de plantations durant l’année 2008 pour un coût global de 8,5 millions de  dirhams.

ADM jugée par ses usagers

En novembre 2008, ADM a réalisé une enquête de satisfaction auprès des usagers du réseau autoroutier. Les résultats de l’étude montrent un niveau de satisfaction élevé des usagers vis-à-vis des autoroutes, avec un score de 85% des usagers se déclarant satisfaits. Le passage au péage, la signalisation et le traitement de l’environnement ont été les plus appréciés par les usagers. Par contre, la communication envers les usagers a été jugée insuffisante. Sur le volet sécurité, les jets de pierres et les traversées de piétons constituent une source importante d’inquiétude.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *