Aziz El Fadili et son épouse : «C’est simple, je ne peux pas vivre sans elle»

Aziz El Fadili et son épouse : «C’est simple, je ne peux pas vivre sans elle»


ALM : Comment avez-vous rencontré votre épouse?
Aziz EL Fadili : Ma femme et moi, nous nous sommes rencontrés dans un bus. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est vrai. Le hasard fait bien les choses et il a fait que ce matin sa voiture tombe en panne et qu’elle soit obligée de prendre le bus. Il a aussi fait que, moi qui venais de Rabat, je sois obligé de prendre ce même bus parce que je n’étais pas motorisé à Casablanca. Et c’est ainsi que dans un élan de politesse, Cupidon a fait son travail. J’étais devant la porte de la sortie à lui céder le passage par galanterie et elle par gentillesse voulait me laisser passer en premier. Ce fut tout de suite le coup de foudre des deux côtés. Nous nous sommes vus maintes fois après et notre amour ne fait que grandir depuis. Voilà quarante ans que nous sommes mariés et c’est chaque jour une nouvelle rencontre dans le bus. Le fruit de tout cet amour ce sont nos quatre enfants.

Quelles sont les qualités que vous appréciez chez votre épouse?
La qualité majeure que possède ma femme est qu’elle est toujours présente pour moi et pour nos enfants. C’est une vraie femme de foyer qui a toujours su faire preuve de la bonne gérance à la maison et même à l’extérieur. C’est d’ailleurs elle, et ce n’est pas tout le monde qui sait ça, qui gère le travail artistique des El Fadili. Elle est l’administrateur de toutes nos activités. Et depuis l’ombre des coulisses, c’est toujours la première à se réjouir de notre succès. On dit que derrière chaque grand homme il y a une femme, et bien Mme El Fadili est la femme derrière Aziz El Fadili. C’est simple, je ne peux pas vivre sans elle.

Tous vos enfants sont dans le milieu artistique. L’humour et l’art sont-ils génétiques chez les El Fadili?
Parfaitement, nous sommes des générations d’humoristes. Cela vient de la grand-mère paternelle. Et j’imagine que ça ne va pas s’arrêter là. Pour le côté artistique, je pense que c’est une question d’être et de choix personnel.

Comment sont vos rapports avec votre femme et vos enfants quant il s’agit de travail?
Ils sont bien sûr très différents de ce qui se passe à la maison. Je peux m’avérer très ferme et très exigeant quand il s’agit de travail. Cependant, je suis un père très attentif et toujours à l’écoute ailleurs. Ce point-là, je crois qu’ils l’ont tous bien compris. Aujourd’hui, on arrive facilement à faire la part des choses. Le boulot c’est le boulot et la famille c’est la famille.

Que voudriez-vous dire à votre femme?
Que je ne peux pas me passer d’elle et un grand merci pour toutes ces années passées à mes côtés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *