Aziz Hattab : «J’aime jouer les rôles complexes»

Aziz Hattab : «J’aime jouer les rôles complexes»

ALM : Quels sont vos projets pour le mois de ramadan ?
Aziz Hattab : D’abord, je viens de terminer le tournage d’un téléfilm intitulé «Had Essadak». Ce film est réalisé par Adil Fadili .Le scénario est de Jihane Behar. Ce téléfilm raconte l’histoire de cinq amis, deux couples mariés et un célibataire. C’est moi qui joue le rôle du célibataire dans ce film. Les cinq amis ont choisi de passer leurs vacances d’été dans la ville d’Ifrane. Au cours des vacances, le célibataire va trouver une valise pleine d’argent. Et c’est là précisément que commence l’histoire. Je laisse le public découvrir la suite.
Le deuxième projet sur lequel je travaille est un téléfilm intitulé « Hjar Elaoud ». Nous sommes actuellement en plein tournage. Ce téléfilm parle de l’histoire d’un cheval. Je joue le rôle d’un cavalier qui a été heurté par ce cheval. A cause de cet accident, cet homme restera handicapé. Le réalisateur est également Adil Fadili, et c’est Taoufik Hamal qui a écrit le scénario. Ces films seront programmés pour le mois du Ramadan.   

Quels sont les rôles que vous préférez jouer ?
J’aime jouer les rôles complexes. J’aime aussi jouer les rôles dans lesquels il y a beaucoup de souffrance. J’aime sentir et vivre la souffrance des autres à travers les personnages que j’interprète. Ces rôles me permettent d’aller de l’avant et de m’approcher du public. Un objectif que je tiens toujours à réaliser.
   
Vous êtes père d’une petite fille. Désirez-vous qu’elle suive le même chemin que vous ?
C’est à elle de voir. A vrai dire, c’est un métier qui n’est pas facile. On rencontre beaucoup de difficultés. Et je ne souhaite pas que ma fille soit confrontée à de tels problèmes. Mon rêve est qu’elle devienne journaliste. Mais, dans tous les cas c’est à elle que revient le choix de son avenir.

Quel sport pratiquez-vous ?
J’aime beaucoup la natation, c’est d’ailleurs un sport que je pratique avec passion. J’ai aussi un faible pour la marche. Ce sont en réalité mes deux sports préférés.

Parlez-nous un peu de votre première expérience ?
Je suis particulièrement fière de ma première expérience avec Mustapha Derkaoui qui m’a ouvert la voie de ce domaine. C’était une étape importante dans ma vie professionnelle.

Comment avez-vous choisi ce métier ?
C’est un choix personnel. Très jeune, j’ai découvert mon amour par le 7 ème art. Pratiquement, chaque jour j’allais au cinéma pour voir un film. Une habitude qui m’a fortement imprégné et qui m’a poussé à devenir acteur.
 
Parlez-nous de vos destinations préférées durant l’été ?
Durant l’été, je vais souvent à la piscine avec ma petite fille. J’aime aussi me rendre dans des endroits paisibles pour me reposer avec ma petite famille. Malheureusement, je ne passe pas assez de temps avec ma femme et ma fille à cause de mes engagements. Quand l’occasion se présente, je programme des voyages à Marrakech ou Ifrane.

Pourquoi exactement Marrakech et Ifrane?
Je suis Casablancais, et comme vous le savez c’est une ville où il y a beaucoup de bruit, de pollution et de stress. J’ai toujours eu un faible pour Marrakech et Ifrane qui constituent des destinations de rêve pour passer les vacances. De toutes les manières, chaque ville de notre Royaume a un charme particulier.

Quel est votre chanteur préféré ?
J’aime beaucoup Brian Adams. Pour ce qui est de la chanson marocaine, je suis un grand admirateur d’Abdelouahab Doukkali. J’apprécie beaucoup la musique des nouveaux groupes de jeunes comme Ach Kayn, Darga, Fnaire. J’aime la jeunesse quand elle bouge.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *