Azrou, une émeraude dans un écrin vert

Azrou, une émeraude dans un écrin vert

Loin du stress et du bruit qui condamnent les grandes villes, Azrou paraît comme un véritable refuge pour les citadins. C’est une ville située à 89 km au sud de Fès, la capitale spirituelle du Royaume. Azrou est un nom qui signifie rocher en tamazighte. L’histoire de cette ville nous dévoile qu’elle a abrité le premier collège berbère de la région, le Collège Berbère d’Azrou. Il fut construit par les autorités coloniales françaises. Le collège devint un établissement d’enseignement de référence dans la région, d’où une partie des élites politiques et militaires de 1956 à 1973 sortirent. Après l’indépendance, le collège d’Azrou devient Lycée Tarik Ibn Ziad. La situation géographique de cette ville est un peu spéciale. Elle se situe dans un carrefour routier stratégique reliant le Moyen Atlas et le Haut Atlas par Midelt en passant par Timahdit et la plaine de Tadla par Khénifra. Azrou est une ville bordée de superbes montagnes vertes qui lui confèrent un charme particulier, outre sa richesse en biodiversité symbolisée par la fameuse cédraie, les singes de barbarie dits Magots, et les merveilleux papillons uniques dans le monde. À ce niveau, nous ne pouvons trouver mieux que Abdellah Belghiti Alaoui, écrivain et inspecteur de philosophie, pour décrire la beauté de sa ville natale. «Parler d’Azrou, c’est évoquer le rocher de la ville. Parler d’Azrou, c’est parler de la montagne et du cèdre de l’Atlas. Cet arbre invoque toute la cédraie du Moyen-Atlas, qui est la plus grande cédraie du monde». Le visiteur de cette ville sera stupéfié par l’architecture typique de ses habitations où le bois est omniprésent. La qualité urbaine d’Azrou porte en effet le cachet du style européen (toits en tuile rouge). Les maisons sont construites en pisé et couvertes de tuiles rondes. Si vous rendez visite à la coopérative artisanale, vous trouverez des tapis berbères de belle qualité, des poteries et des objets en bois de cèdre. À ce propos, il est à noter que les tapis berbères d’Azrou, précisément des Béni M’Guild, sont des tapis dits « laine sur laine ». Le matériel utilisé pour la chaîne et les fils de trame est presque toujours constitué de laine brune ou noire. Ces tapis ont une teinture garantie. Les uns, de couleurs vives, ont un fond ocre ou rouge, comme la terre du Moyen Atlas, et sont généralement rasés. Les autres, à fond blanc, sont plus rares; discrètement rehaussés d’ocre ou de brun. Ces deux catégories de tapis ont en commun leur dessin exclusivement géométrique et l’absence de motifs d’encadrement. Par ailleurs, il y a lieu de rappeler que si l’art de la statuaire s’épanouisse aussi à Marrakech et à Tanger, c’est à Azrou qu’a été créé le premier atelier de sculpture. La matière première utilisée par les artisans est le cèdre, l’acajou et le noyer. Afin d’éviter que le bois ne se détériore, celui-ci est stocké pendant plusieurs années avant d’être travaillé. Les sculpteurs façonnent en moyenne deux pièces par jour lorsqu’il s’agit de petits animaux. Les pièces plus massives demandent environ une semaine de travail. En visitant cette ville, laissez-vous tenter par la découverte de ses alentours. La beauté du paysage vaut le détour. Au sud-ouest de la ville, surgissent des sources vauclusiennes dans lesquelles on verra de nombreuses truites. Ces sources  qui coule d’Oum Rabii le plus grand fleuve du Maroc sont accessibles à pied (10 min). En poursuivant vers le sud jusqu’à Khénifra, la route traverse une forêt de chênes et de cèdres. Au sud-est, par la route de Midelt, puis par une piste sur la gauche à 8 km, on accède au célèbre cèdre Gouraud, haut de 40 m. Ce cèdre de l’Atlas porte le nom d’un colonel français qui fut Résident général en 1917. Les cèdres sont admirables pour leur forme large et conique. Continuez la piste et tournez vers le Michliffen. Une petite station de ski à 2000 m d’altitude, très fréquentée en hiver. Maintenant que vous savez quelle chemin on prend pour arriver à Azrou, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *