Beni Mellal, contrée des merveilles de la nature

Située au pied des chaînes du Moyen Atlas, la ville de Beni Mellal est par excellence le lieu privilégié pour le tourisme surtout en été. Elle est à 200 kms de Marrakech, à 230 kms de Casablanca et à 300 kms de Fès. Quand on décide de visiter Beni Mellal, on pense d’abord à Ain Asserdoune. La ville recèle d’autres potentialités touristiques qui sont devenues un genre de patrimoine historique et culturel. Faisons donc un tour en ville pour visiter les lieux touristiques les plus animés et les plus convoités et par les Mellalis et par les visiteurs et les touristes. En été, la ville s’emplit de touristes qui se promènent à travers les rues et les boulevards pour découvrir les merveilles de la ville. Vous pourrez vous installer dans des cafés climatisés lorsqu’il fait chaud ou aller vers la source de Ain Asserdoune située à environ 2 kms du centre-ville. C’est une contrée paradisiaque où la nature exhibe ses trésors. Le Ksar est situé sur une montagne qui domine la ville. De là, toute la région devient telle une carte géographique qu’on feuillette sans peine. Lorsque vous descendrez de la source, en direction de Bouâchouch, vous découvrez les majestueuses montagnes du Moyen Atlas qui dominent la région du Douar Ain El Ghazi Ali. Il s’agit là d’une nature sauvage où le tourisme de montagne bat son plein. Vous passerez par Sidi Bouyacoub avant d’arriver au Marabout de Sidi Ahmed Belkacem, un lieu historique respecté par les habitants de Beni Mellal. En ville, et pendant le jour, les jardins  s’emplissent de promeneurs surtout vers l’après midi. A la place de la Liberté (Sahate Al Houria) située au centre-ville, non loin des hôtels, vous pourrez faire un tour pour voir les vendeurs de tissus, les babouchiers…C’est un lieu dont l’histoire est enracinée dans la nuit des temps. Si vous prenez la route à destination de la wilaya et de la source Ain Asserdoune, n’oubliez pas de voir les jardins de Tamegnounte. C’est un endroit où des fleurs de toutes les couleurs bordent les allées du jardin. Le soir, les lampadaires illuminent  les «seguias» pleines d’eau et toute la faune qui couvre la région. Non loin de la route qui mène à Marrakech (près du boulevard des Forces Armées Royales), se dresse la place Al Massira. C’est un jardin où vous vous promènerez  près de murs, tels des remparts, bordant la rue «Laafou». Cet endroit est toujours bondé de promeneurs surtout le soir. En été, on n’y entend que les chants de groupes folkloriques comme les Chikhates, Abidat Rma, Ahidousse, Layta mellalia… Vous suivrez la route qui mène vers Marrakech, vous trouverez des cafés  avant d’arriver à la fontaine  au centre du rond-point qui mène en direction de la source. Le soir, ce boulevard devient très animé surtout lorsque la fontaine fait jaillir de l’eau de toutes les couleurs. «J’aime voir cette fontaine le soir. Avec ces réverbères qui dardent des lumières sur les boulevards, ça me rappelle les tableaux de Picasso et la poésie surréaliste», affirme un homme qui habite à Marrakech. Dans la ville de Beni Mellal, le moderne côtoie le traditionnel : l’ancienne médina qui s’étale sur 37 hectares et qui est construite sur des cavernes est entourée d’habitations modernes. Les espaces verts se trouvent partout même au sein des ronds-points, près des écoles et à la sortie de la ville. Sur la route qui mène à Tadla, il y a l’ensemble artisanal où l’on peut admirer des produits artisanaux régionaux  et à 8 kms de Beni Mellal, le parachutisme sportif se pratique à l’aérodrome de Ouled Ayche. La ville de  Beni Mellal grouille de visiteurs pendant l’été. Avec sa belle nature, ses sites historiques ,  sa flore luxuriante et ses contrées édéniques, elle attire un grand nombre de visiteurs et de touristes qui y passent des moments inoubliables au sein d’une nature hospitalière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *