Bruxelles : les attaques meurtrières de bijouteries se multiplient

Depuis le début de l’année, les braquages violents sur des bijouteries sont en augmentation. Quatre d’entre eux se sont terminés de manière tragique. Le dernier en date a eu lieu il y a quelques jours. Samedi, le gérant d’une bijouterie de la rue du Midi, en plein centre-ville de Bruxelles, à 50m du commissariat de police, a été retrouvé mort. Le ou les auteurs sont toujours en fuite. Selon une extrapolation de la police fédérale, le nombre final de vols à main armée contre des bijoutiers est de 45 pour l’année 2010 contre 39 en 2009. Par ailleurs, plus de 40% des vols à main armée contre des bijouteries surviennent à Bruxelles. Une séance d’information a été organisée, le 6 mai, entre les bijoutiers bruxellois et la police pour renforcer la sécurité des commerçants. Les polices locales se chargent de prendre des mesures de renforcement des patrouilles et d’intervention rapide en cas de braquage. «Le SPF Intérieur met en garde les bijoutiers et insiste sur les mesures de sécurité à prendre mais nous n’avons pas encore vu de changements très concrets sur le terrain», indique l’asbl du Conseil supérieur du bijou et de la montre. On compte 4 attaques meurtrières en 6 mois: Le 5 mars, une bijouterie située rue Vanderkindere à Uccle était braquée. Dans leur fuite, les deux auteurs, armés d’un revolver, ont car-jacké un véhicule et tiré sur sa propriétaire, blessant celle-ci à la tête. La victime succombera à ses blessures. Le12 avril, un braquage violent est commis à la bijouterie City Tex, à Ixelles. Le gérant est décédé lors d’échanges de coups de feu et un membre de sa famille a été blessé. Le même jour: un malfaiteur a été tué et un autre grièvement blessé alors qu’ils venaient de commettre un braquage dans la bijouterie «Yelnimez», située au rez-de-chaussée de Haecht à Schaerbeek. Le joaillier a fait feu sur les deux individus au moment où ils prenaient la fuite avec un sac de bijoux sur un scooter. Le 24 juillet : le gérant d’une bijouterie de la rue du Midi, en plein centre-ville de Bruxelles, a été tué lors du braquage de son commerce.Par ailleurs, des braquages non meurtriers ont également eu lieu à Woluwe-Saint-Lambert, Dour ou encore Anvers. Plusieurs tentatives ont été déjouées par la police.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *