Canada : un pédophile menace de poursuivre le gouvernement

Le tueur en série Clifford Olson menace de poursuivre le gouvernement fédéral, si ce dernier va de l’avant avec son projet de loi interdisant à certains criminels le droit de toucher à la sécurité de la vieillesse et au supplément de revenu garanti. Dans une lettre envoyée au cabinet du Premier ministre Stephen Harper, Clifford Olson annonce qu’il va introduire un recours en justice contre le gouvernement si le projet de loi est adopté. La ministre des Ressources humaines, Diane Finley, a présenté le 1er juin le projet de loi C-31. Ce projet priverait toute personne passant deux années ou plus derrière les barreaux de la sécurité de la vieillesse et du supplément de revenu garanti. Le gouvernement fédéral souhaite également que les prisonniers sous juridiction provinciale, condamnés à moins de deux ans de prison, soient également couverts par le projet de loi. Cela exigerait toutefois l’accord de chacune des provinces. Dans sa lettre, Clifford Olson écrit : «J’attends avec impatience de déposer un recours en justice, si vous me privez par ce projet de loi de ma pension de vieillesse pour laquelle j’ai contribuée». Contrairement au Régime de pensions du Canada qui est basé sur les cotisations, la sécurité de la vieillesse et le Supplément de revenu garanti sont payés uniquement en puisant dans les recettes fiscales. Les personnes admissibles peuvent toucher de la Sécurité de la vieillesse un montant maximum mensuel de 518,51 $, tandis que les paiements pour le Supplément de revenu garanti peuvent s’élever jusqu’à un maximum de 654,47 $ par mois. Un porte-parole de la ministre Finley a refusé de commenter le contenu de la lettre, tout en défendant la proposition d’abroger les paiements de pension pour les condamnés. «Les Canadiens sont outrés que des prisonniers comme le tueur d’enfants Clifford Olson reçoivent des prestations financées par les contribuables, a déclaré le directeur des communications Ryan Sparrows. Les besoins essentiels de prisonniers comme Clifford Olson sont déjà satisfaits en prison par les contribuables». Olson a eu 70 ans au début de l’année. Il est en prison depuis 1981 et il est considéré comme un délinquant dangereux, ce qui signifie qu’il est peu probable qu’il sortira de prison un jour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *