Célèbre concertiste et virtuose

Célèbre concertiste et virtuose

Nasser Houari a reçu, mercredi 15 juillet, au Théâtre national Mohammed V de Rabat le prix «Ziryab des virtuoses», parrainé par le Conseil international de la musique. Ce prix est décerné au plus grand luthiste notamment : Said Chraibi, Abdelwahab Doukkali, Diabaté Toumani, Salah Charqi, Haj Youness, R’chid Regragui. Nasser Houari est un luthiste, compositeur et concertiste virtuose. «Le prix Ziryab est une consécration pour moi, c’est un tremplin pour mon parcours et cela m’encourage à améliorer de plus en plus mon style de jeu et mes compositions», a confié à ALM Nasser Houari. Avec une superbe harmonisation, Nasser Houari réalise des mélodies magistralement interprétée. Né à Rabat en 1975, il a commencé à réaliser son grand rêve dès son jeune âge. Il avait commencé à composer ses mélodies à l’âge de 10 ans. Toujours accompagné de son luth, M. Houari a débuté à dévoiler ses créations devant ses parents et lors des occasions familiales. «Mes parents ont toujours été convaincus par mon talent, ils m’encourageaient à faire carrière», a indiqué M. Houari. En 1990, il a produit sa propre composition intitulée «Samai rast ahlam» au théâtre Mohammed V de Rabat, accompagné par l’orchestre de la gendarmerie royale. Grâce à son ambition d’aller jusqu’au bout, Nasser Houari avait intégré le conservatoire national de musique pour obtenir son diplôme d’études musicales en luth entre 1985 et 1997. Enthousiaste et intéressé par différents types de musique. Il interprète les mélodies et rythmes les plus variés: oriental, maghrébin, soufi, ou de flamenco, blues, free jazz et soul music. Par ailleurs, M. Houari a plus d’une corde dans son arc, il a également réussi à obtenir un doctorat en pharmacie. «Je me souviens très bien lorsque j’ai été étudiant au conservatoire, je préparait en même temps mes épreuves universitaires», confie M. Houari. Il est lauréat de nombreuses distinctions, dont le prix d’honneur de luth et de solfège en 1997 ainsi que le premier prix d’harmonie en 2000. Ce concertiste est toujours présent dans les importantes rencontres artistiques nationales et internationales notamment aux 6ème et 7ème éditions du Festival international des cordes pincées en 2001 et 2002, au Festival international de Rabat, au Festival Mawâzine. M.Houari a également représenté le Maroc dans plusieurs rencontres internationales notamment au Festival de la musique arabe au Caire, au Festival de l’année du flamenco à Cordoba en Espagne en 2006 et au Festival «Las dos orillas» à Tolède en Espagne en 2008. Il s’est produit en duo avec plusieurs guitaristes et musiciens célèbres notamment: l’ambassadrice de la musique indienne Sharan Rani, le guitariste espagnol Serranito et le guitariste américain Bob Levingston. Il a fait des tournées avec plusieurs formations étrangères en particulier l’orchestre des jeunes de la Méditerranée en France, en Portugal, et à Malte.
Grâce à son savoir musical, ce luthiste a fait partie des jurys nationaux et internationaux : jury des concours nationaux de luth au Conservatoire national de musique de Rabat, jury du Festival «génération Mawâzine» et jury de la «Star-academy Maghreb1». Il est également fondateur et conseiller artistique de la manifestation «Takassim et Mawawil» qui met en valeur l’art de l’improvisation arabe et qui est parrainée par le Festival «Mawâzine rythmes du monde». Actuellement, il est directeur des études musicales au Conservatoire des Forces Royales Air . Il prépare son 4ème CD qui comprend un mélange des musiques orientale et classique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *