Courage, écrivons ! : Cosette

Hé les mecs, on ne vous en demandait pas autant pour cette rentrée ! Les petits sont rentrés à l’école. Tous ? Non . D’abord pas vos p’tites esclaves. Zineb et les autres Cosettes , comme elles, rentrent au fourneau. Vous les tabassez, les achetez comme des objets à leurs gueux de géniteurs. Beurk ! Vous nous dites que vous avez des lois qui protègent les enfants et la famille et que constate-t-on ? Que vous êtes irrespectueux des plus faibles. Des avec famille mais sans nom. Que vous êtes irrécupérables. On vous remercie de votre persévérance dans le pire. Vos journaux n’ont pas raté la Thénardier qui a défiguré la Cosette. Et nous, nous ne vous raterons pas. Cette affaire va faire le tour du meilleur des mondes: Le nôtre. Nous, on dira que dans votre monde, vous êtes tous des Thénardiers. Que vous êtes pires que tous les moyens et extrêmes orientaux réunis. Que votre pubopaydumonde est un enfer pour les sans-le-sous.  On ira sur facebook. On en discutera avec nos amis et ennemis sur Twitter et on tapera sur tout villageois de not’ quartier qui parlera de progrès réalisés dans votre monde.
On vous fera une pub dégueu. Que vous n’oublierez jamais !
Vos ennemis vont l’exploiter à mort. Parce que vous le valez bien !
Sujet suivant, votre liberté d’expression à la noix.  On va vous montrer ce que c’est que de vouloir nous concurrencer. Reporters sans frontières va vous classer parmi les mauvais élèves. Ah, des élèves qui ne grandissent jamais. Toujours au stade d’élèves. C’est un truc qui vous rend malades. Et nous, ça fait monter notre adrénaline à un point. Vous n’imaginez pas. Taper. Ecraser. Enfoncer…le couteau dans votre plaie. On vous avez dit que le journalisme c’était fastoche. Chez nous. Waw, qu’est-ce qu’on va pouvoir taper. Quand vous vous réveillerez à la fin du Ramadan, vous serez déjà K.O. Vous êtes notre nourriture terrestre. Des clients d’une fidélité qui vous fait…honneur. Vous essayez  d’être comme ces bons vieux démocrates. Vous construisez. Vous révisez tout ce qui est «révisable» pour leur ressembler, mais l’essentiel vous ne pouvez pas le réviser: vos cervelles.  Le cogito ergo sum ce n’est pas vous. C’est…nous. Nous, nous sommes parce que nous pensons sans cesse à la manière dont on vous coulera. On vous l’a dit, nous sommes vos psys. Et nous connaissons vos points faibles. Winston n’aimait pas les rats. Il l’a dit aux staliniens et ils l’ont lobotomisé (C’est écrit noir sur blanc dans wikipedia si vous faites une recherche google sur «big Brother», on y parle aussi d’un certain George Orwell, mais aucune espèce d’importance) Détrompez-vous, nous ne sommes pas des caillera, mais des opportunistes. Vous nous donnez l’occasion de vous flinguer et on en profite. Avant, vos médias ne parlaient que de trucs pénibles, très officiels, politiquement corrects. Tout ça fut. Grâce leur soit rendue, aujourd’hui ils nous donnent du fond, ils font dans l’investigation : ils racontent des secrets ,piquants, colportent des rumeurs que nous transformons en information, ils parlent du sujet qui nous donne du tonus : la vie privée de vos personnalités publiques. Ils font une partie du boulot pour nous et nous leur en sommes reconnaissants.  Descartes n’est pas marocain…on ne vous le fait pas dire. Ah, encore une fois merci de nous prouver que c’est dans le pire que vous êtes les meilleurs (wikipedia, section Coluche).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *