Daihatsu Terios : Format de poche pour aller à la pêche

Daihatsu Terios : Format de poche pour aller à la pêche

On le sait, le Terios de Daihatsu n’est pas tout nouveau, mais il reste l’une des meilleures offres en matière de 4×4 (très) compacts. Tellement compact, qu’il fait figure aujourd’hui d’outsider dans un segment où la quasi-totalité des figurants affichent de généreuses mensurations et prennent de l’embonpoint à chaque renouvellement. Or, avec 4,05 mètres de long, le Terios est tout juste plus grand qu’une Renault Clio III ! Bien évidemment, il est largement plus haut, tandis que sa silhouette générale (notamment le profil) n’est pas sans rappeler la version précédente du Toyota Rav4 (dans sa carrosserie 3 portes). Sa bouille est sympathique et son aspect soigné et même raffiné par la présence de barres de toit et de belles jantes en aluminium.
Du coup, c’est toute une clientèle que le Terios peut séduire, celle en quête d’un véhicule qui n’offre (presque) du 4×4 que le meilleur : conduite surélevée, espace et modularité, maniabilité en ville et motricité sur piste, avec à la clé une consommation modérée. Au vu de l’ensemble de ses caractéristiques (cotes d’habitabilité, équipement, motorisation, prestations et prix), ce petit japonais est même bien armé pour se positionner comme une belle alternative aux modèles du segment le plus populaire, celui des compactes.
D’accord, le Terios est loin d’être l’engin idéal pour aller enjamber les dunes du désert, mais il sait tout de même se débrouiller en dehors des sentiers battus. Normal, ce SUV profite de toute l’expérience du groupe Toyota (propriétaire de la marque Daihatsu) en matière de véhicules tout-terrain. Dans ses entrailles, une transmission intégrale permanente, associée à un blocage de différentiel central se chargent de le faire évoluer en off-road. Sur la route, ce sont pas moins que 105 chevaux, carburant au sans-plomb, que développe son moteur 1.5 litre qui revendique une consommation moyenne inférieure à 8 l/100 km.
A cela, le Terios ajoute comme autres qualité son bon comportement routier. Ceux qui le possèdent déjà ne peuvent critiquer son confort de suspension. Idem pour ce qui est de l’équipement de série qui intègre, entre autres, la climatisation, un ordinateur de bord, l’autoradio avec lecteur CD, ainsi que le double airbag et l’ABS avec répartiteur et amplificateur de la force de freinage. Tout cela, pour un positionnement bien étudié par Toyota du Maroc, puisque le prix TTC reste inférieur à 220.000 DH. Enfin et comme le montre l’illustration, le Terios est résolument pratique à l’utilisation, profitant d’un vaste coffre qui cube un volume de 380 litres. Ce dernier atteint même une capacité de 755 litres une fois la banquette arrière rabattue ! Comme quoi, les apparences sont bien souvent trompeuses.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *