Dinde à l’orientale

Dinde à l’orientale

La viande blanche est connue pour sa faible teneur en graisses (lipides). La dinde fait partie de cette catégorie et peut être cuisinée de diverses manières. Pour lui donner plus de saveur, on vous propose de l’assaisonner à la manière orientale. Pour préparer ce plat pour quatre personnes, vous aurez besoin de 400 g d’escalopes de dinde coupées en dés, 150 g de fromage blanc régime, de deux gousses d’ail hachées, du persil, du poivre et du sel et du gingembre.
Il ne faut pas oublier le jus de citron pressé essentiel à la dinde. C’est une façon pour rendre la viande tendre. Cela diminuera le temps de cuisson. Pour les fanatiques de champignons, il n’y a pas de mal à les ajouter (150 g) à la recette. Le mélange donne un bon résultat.
Dans une poêle, mettre une goutte d’huile de tournesol, ajouter les morceaux de dinde, le fromage battu et transformé en crème onctueuse. Ajouter l’ail, le persil, le sel et le poivre.
Une fois la dinde cuite à petit feu-pour que le fromage ne brûle pas-ajouter les champignons. Le plat est prêt après 10 à 15 minutes de cuisson et peut être accompagné soit de riz soit d’une portion de haricots verts.

Les infos minceur du jour

Les haricots verts : un légume riche en eau
Les haricots verts contiennent des proportions intéressantes du calcium, du phosphore et de l’iode. Très peu caloriques (90% d’eau), ils conviennent pour une alimentation de régime et peuvent être consommés par les personnes diabétiques.
Ce légume contient fibres et cellulose qui le rend précieux aux sujets souffrant de constipation. Les haricots verts ont également des propriétés stimulantes sur le système nerveux et le pancréas. Les cosses de haricot préparées en décoction sont diurétiques et ont une action bénéfique en cas de diabète.  

L’ail : une vertu curative
L’ail possède de très nombreuses propriétés curatives. Il possède des vertus vasodilatatrices et agit favorablement sur le cœur, la circulation sanguine et l’ensemble du système veineux. L’ail aide à combattre le cholestérol. Il est utile également pour lutter contre les vers et les troubles intestinaux.

Le riz : une céréale riche en protéines
Le riz, l’aliment favori des Asiatiques, se compose en majeure partie d’amidon. Il est relativement riche en protéines et en sels minéraux ainsi qu’en vitamines B1 et PP. Le riz non décortiqué est un excellent aliment complet ; décortiqué, il perd une grande partie de ses protéines, ses vitamines (A, B), et toute sa cellulose, ce qui en fait un aliment constipant.
Facile à digérer, le riz convient bien aux convalescents et aux personnes souffrant d’ulcère. Sa consommation est par contre à éviter pour les diabétiques et les personnes souffrant de constipation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *