«DIP vise les grandes villes marocaines»

«DIP vise les grandes villes marocaines»

Aujourd’hui Le Maroc : Pourquoi avoir choisi le Maroc pour un aussi grand investissement ?
Farhane Faraïdooni : Le Royaume du Maroc est un choix qui s’est imposé en quelque sorte à notre groupe lorsque nous avons pris la décision d’investir en Afrique du Nord. Cette décision s’explique par trois raisons. D’abord la position stratégique du pays à quelques kilomètres uniquement du continent européen. La seconde raison qui nous a encouragés à investir au Maroc est sa grande richesse géographique et climatique. Cette diversité aide l’investisseur à offrir une grande palette de produits, essentiellement dans les secteurs immobilier et touristique, qui sont le cœur de nos métiers. Une diversité qui, comme chacun le sait, minimise les différents risques inhérents à chaque investissement.
Enfin, la politique sage de SM le Roi Mohammed VI qui vise le renforcement des relations entre le Maroc et les Emirats Arabes Unis, tant sur le plan politique qu’économique. Et c’est là à mon sens le plus grand encouragement que nous avons reçu. Tous ces éléments nous ont donc conduits à choisir le Maroc pour des investissements sûrs à long terme. Le Maroc est ainsi le premier pays récepteur d’investissements DIP en Afrique du Nord, ce qui montre le grand potentiel de développement économique offert par le Maroc.

Quels sont les secteurs qui vous intéressent le plus ?
Le tourisme est bien évidemment un secteur économique qui nous interpelle de premier abord. Ce domaine est en pleine expansion au Maroc et nous entendons profiter de cette dynamique créée par les autorités marocaines. Arrivent par la suite toutes les activités concernant le développement des centres d’affaires. C’est une niche que nous entendons exploiter au Royaume. DIP dispose de l’expertise nécessaire.

Où est-ce que vous en êtes avec le projet «Amwaj» ?
«Amwaj» est un projet-phare que nous avons lancé avec notre partenaire marocain, la Caisse de dépôts et de gestion. Actuellement, nous sommes encore en phase d’études. Nos équipes d’architectes travaillent sur le pied-d’œuvre pour achever les plans de ce complexe immobilier et touristique qui vise de révolutionner le visage de la capitale. Le projet avance bien conformément au calendrier établi initialement. D’ailleurs, dans les semaines qui viennent, nous allons annoncer officiellement notre implantation au Maroc à travers l’ouverture d’une filiale, Dubaï International Properties Morocco (DIPM). Ce serait l’occasion de faire officiellement le point avec la presse marocaine et étrangère sur l’état d’avancement du projet Amwaj.

Qu’en est-il de votre plan d’investissement au Maroc ?
En étroite collaboration avec nos partenaires marocains, CDG en tête, nous avons mis en place une stratégie d’investissement claire. Amwaj, méga-projet touristique et immobilier sur les rives du Bouregreg, n’est que le début d’un partenariat que nous espérons riche et fructueux. Une fois ce grand chantier mis sur les rails, d’autres suivront. Nous visons à avoir un projet d’investissement dans chacune des grandes villes du Maroc.

Marrakech, Agadir et Casablanca seraient en tête sur votre liste d’investissement…
Je ne pourrais rien vous dire pour le moment. Nos équipes sont en train de travailler sur plusieurs projets. L’annonce se fera au fur et à mesure.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *