Écouter

Sharleen Spiteri lance un nouveau solo intitulé «Melody»

Après Texas, la chanteuse écossaise se lance en solo avec un album rétro envoûtant. L’album «Melody» s’annonce d’emblée rétro avec une esthétique et une texture musicale très «fifties». Sans complexes, Sharleen Spiteri s’inspire de Johnny Cash, de la génération Motown, d’Elvis, des Righteous Brothers et flirte avec les sonorités avec un tact et une subtilité étonnants. Le titre «Melody» sublime sa voix de velours, qui descend dans les graves comme jamais elle ne l’avait osé avec Texas. Trois ans après le dernier disque du groupe Texas, la chanteuse Sharleen Spiteri sort un album solo plus intimiste, où elle donne libre cours à ses envies de vintage des années 1950. C’est à la suite d’une séparation amoureuse qu’elle décide de créer seule un album où elle se donne toutes les libertés.



Asia Argento chante sur la scène électro «Archigran and Friends»

Elle a su s’entourer des nouveaux talents de la scène électro-pop pour son premier album-compilation, « Archigram and Friends ». Le disque se compose de deux chansons, « Vampy » (en duo avec Antipop, membre du groupe Telepopmusik) et « Someone » (en duo avec Archigram, discret groupe de la scène house française exilée en Espagne) ; chacune remixée par The Glass et Inflagranti pour la première, et Robotnick, Tomboy et Scratch Massive pour la seconde. Asia Argento était déjà bien connue des réalisateurs branchés (Sofia Coppola, Gus Van Sant…) comme icône trash du cinéma italien. Elle débute sa carrière en jouant dans les films de son père, Dario Argento, et met sa vie en scène dans « Scarlet Diva » (2000), dont elle est la réalisatrice.


Nouri revient avec «Sodfa»

Notre chanteur et compositeur marocain sort son 7e album baptisé «Sodfa». Il a été coproduit au niveau international par la société allemande (A-Street Media) et au niveau national par Nouri. Le nouvel album comporte dix titres qui traitent de divers thèmes dont la femme, le pays, le patriotisme, Casablanca une ancienne chanson réorchestrée ou encore les clandestins… Il s’agit de «N’ïch Hyati», «Elly Habit’ha», «Achki Fel Bel», «Achaka», «Le plus beau pays», «Sodfa», «Vagues clandestines», «L’bareh», «Alaach», «Dar El Baida»… Toutes les musiques sont composées par Nouri. Il a travaillé aussi avec deux paroliers à savoir Youssef Rizki (N’ïch Hyati) et Abdelouhab Ben Zahir (Alaach). Nouri a effectué plusieurs voyages en Europe et ailleurs en tant qu’artiste. Il a  a aussi participé à l’écriture des paroles de l’album en collaboration de Youssef Rizki et Abdelouahab Ben Zahir.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *