Écouter

Rajaa Kasbani vient de lancer «Habib El Kalb»

Une cérémonie spéciale a été organisée pour l’ocaion au «Rotana Cafe» à Beyrouth en présence d’un gand nombre de représentants des médias. Le nouvel album de Rajaa intitulé «Habib El Kalb» (Mon bien aimé) comprend 8 chansons. Rappelons que Rajaa, 27 ans, a remporté la grande finale de «X-Factor» 2006 au Liban, une émission de chant diffusée sur la chaîne satellitaire Rotana. Diplômée en économie et commerce, Rajaa a, depuis toujours, chanté lors des fêtes familiales en compagnie de son père, grand amateur de luth, et de sa mère. Pourtant, elle n’a jamais pris de cours de chant ni de musique.  Pour réaliser son rêve de devenir chanteuse et s’imposer dans le monde de la musique arabe, Rajaa n’a pas hésité à mettre toutes les chances de son côté : elle prend des cours accélérés de chant et de musique, répète sans arrêt et soigne son image. Parfaite lors de ses interprétations d’Oum Kaltoum, de Warda El Jazayeria et de Majda Erroumi, Rajaa a séduit le public et a pu ainsi gravir les échelons jusqu’à son triomphe à la grande finale de X factor.



Merlot nous invite à écouter «Chansons d’amour… et de haine»

Un peu de haine… mais beaucoup d’amour ! C’est ce que le Français Merlot nous propose, sur fond de chanson reggae riche en profondeur. Merlot s’offre un trip nuancé sur ces 12 chansons aux atmosphères à l’ambiance de foire de début de siècle («Salaud»). Violon, piano fou et instruments jazz font de sa musique une mixture musicale plutôt succulente. La folie reggae de Baobab est encore palpable, même si l’artiste a révisé ses classiques et lorgné vers le jazz et la chanson. Avec sa voix écorchée, il évoque l’amour en douceur («Je t’aime toujours»), les plaisirs de sa vie («Sexe et marijuana») et les préoccupations plus sociales («A louer»). Et si «Chansons d’amour… et de haine». Dix ans de carrière au sein du groupe Baobab ont laissé un bon souvenir à Merlot, mais pas la trace d’une expérience artistique achevée.



Le groupe français Kana lance son troisième opus

L’été est la saison parfaite pour écouter Kana. Très inspiré et ensoleillé, par le nouvel et  troisième album qui s’inscrit dans la lignée des précédentes réalisations du groupe. Chacun se souvient du refrain : «j’ai des petits problèmes dans ma plantation, pourquoi ça pousse pas ?», entendu des centaines de fois sur les ondes en 2002. Ce succès, on le doit au groupe français Kana, composé de sept compères complices : Philippe, Mathias, Arthur, Pascal, Brice, Victor et Al. Après cinq ans plus tard, voilà le retour avec   son successeur : «Les fous, les savants et les sages».

Pour ouvrir le bal, les musiciens nous invitent «Sous le vieil arbre du village», histoire de remonter le temps et de se remémorer les bons souvenirs sentimentaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *