Éditorial : Appel citoyen

Éditorial : Appel citoyen

Les ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc qui ont tenté, ces derniers jours, de provoquer une situation de confusion et de frustration au sein de l’opinion publique nationale, croyant qu’il était facile de déstabiliser le pays en mobilisant leurs agents infiltrés, et leurs complices, se sont trompés.
Après avoir provoqué des incidents à Laâyoune et poussé quelques jeunes étudiants originaires des provinces du Sud à manifester dans le campus universitaire de Rabat, ils ont lancé une offensive médiatique dans certains pays européens pour faire croire à l’existence, dans le Sahara marocain d’un soi-disant "mouvement indépendantiste".
Le mot d’ordre général qui a été donné par les ennemis du Maroc, en général, et les adversaires de son intégrité territoriale, en particulier, était de provoquer les forces de l’ordre à travers des incidents ponctuels, afin de faire croire à l’existence d’une "Intifada" dans les provinces du Sud. On a d’ailleurs remarqué que le mot "Intifada" était utilisé dans tous les communiqués du Polisario qui ont suivi l’intervention des forces de l’ordre pour rétablir l’ordre et la quiétude à Laâyoune et au campus universitaire de Rabat. Ce terme a aussi été reproduit par certains médias algériens et espagnols proches du Polisario qui se sont mobilisés d’une manière synchronisée pour diffuser cette image dénaturée de la situation au Sahara marocain. Mais, outre cette campagne de dénigrement, les ennemis du Maroc ont aussi mobilisé des mouvements nihilistes dont la représentation au sein de la société marocaine est insignifiante. Aussi, a-t-on assisté à une sortie médiatique hasardeuse de la porte-parole du dirigeant d’une association non reconnue où elle porte atteinte à l’un des principaux fondements de l’Etat marocain à savoir le régime monarchique. Ainsi, les intérêts des ennemis du Royaume et ceux des nihilistes se sont convergés et les deux parties ont cru que le moment était opportun pour lancer une offensive visant à faire croire à la fragilité du Maroc. Mais leur stratégie s’est retournée contre eux.  Car, contrairement à leurs attentes, leurs attaques contre le Royaume et ses institutions n’ont fait que renforcer le front intérieur.
Les Marocains, comme en témoignent leurs douze siècles d’histoire, ont toujours réagi avec fermeté, solidarité et unanimité contre les agressions et les tentatives de déstabilisation étrangères.  C’est dans ce cadre qu’entre l’"Appel citoyen" lancé par des acteurs de la vie politique, des militants des droits de l’Homme, des universitaires et des sensibilités exerçant dans les domaines de l’information, de l’art et de la vie associative ainsi que des cadres administratifs. Le message véhiculé par cet Appel est clair : la cohésion entre toutes les composantes de la société marocaine est indéfectible et ne pourra jamais être ébranlée par les agissements de quelques individus à la solde des ennemis de la nation.

PS : La rédaction d’Aujourd’hui le Maroc, sur la base des principes et des valeurs qu’elle a toujours défendus, signe cet appel et appelle tous les citoyens marocains à le signer en envoyant un message à l’adresse mail : [email protected]

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *