Évasion : Agadir, destination privilégiée des plagistes

Évasion : Agadir, destination privilégiée des plagistes

Avec ses 600 000 habitants, Agadir est considérée comme la station balnéaire la plus proche de l’Europe. Le site exceptionnel de la ville comprend une magnifique baie très ensoleillée. Disposant de 20 km de plage profitant à des vacanciers toute l’année, Agadir est dotée du plus grand parc hôtelier du pays. La ville est reconnue aussi pour ses restaurants et ses installations sportives. De nombreuses activités (jet ski, plongée, pêche, voile, tennis, golfe, équitation, danse…) sont proposées. Agadir se trouve dans une position privilégiée située entre les sommets du Haut Atlas. La région du Souss à laquelle appartient la ville est extrêmement fertile, avec ses cultures maraîchères et fruitières à perte de vue. Pour ce qui est de la vieille ville, elle n’existe plus car étant détruite en 1960 par un terrible séisme Néanmoins, les vestiges qui restent de la ville sont constitués des ruines de la Casbah et consultables au musée de la ville.
La Casbah domine l’Atlantique et donne une vue imprenable sur la ville. Dans ce panorama exceptionnel, les 20 km de plage d’Agadir forment un immense croissant de couleur blanche qui se fond dans le bleu azur de l’océan. La vue donne également sur les vertes vallées du Souss et sur les majestueux massifs de l’Anti Atlas, où l’on peut contempler un coucher du soleil grandiose.
Un autre site, la nouvelle médina d’Agadir, a été construit comme un hommage à l’artisanat marocain et reprend les caractéristiques d’une médina traditionnelle. Située à 4 km au sud de la ville, un maître artisan italien né au Maroc, Coco Polizzi, a voulu rendre hommage à l’artisanat régional. Il a construit sur 4 hectares un village qui reprend intelligemment les caractéristiques d’une médina traditionnelle. Véritable vitrine de l’artisanat et du savoir-faire marocain, ce village mêle agréablement différents styles. Depuis le café sur la place du village, on pourra admirer les bâtiments, les décorations et autres zelliges. On pourra également se promener dans les rues et s’arrêter devant les ateliers d’artisans qui proposent leurs objets régionaux.
Hormis ces 2 exemples, Agadir est dépourvue de véritables monuments historiques. La ville moderne reste tout de même intéressante à visiter, en particulier le musée de la culture berbère. Aujourd’hui, Agadir est une ville neuve et moderne. Les avenues sont larges, les jardins sont fleuris, le port est immense et l’aéroport incroyable. Une impression d’espace et de modernité qui ne dépaysera pas les Occidentaux. Evidemment, l’architecture est quelque peu uniforme et seuls quelques bâtiments se démarquent. On pourra citer la Poste principale, le tribunal ou encore l’Hôtel de Ville. Sa superbe plage, son parc hôtelier et ses célèbres night clubs en font l’une des stations balnéaires les plus réputées du monde. Du «cluber» au sportif en passant par le vacancier qui veut parfaire son bronzage, tous adorent Agadir pour la douceur de son climat et la qualité de ses installations. Enfin, les amoureux de botanique apprécieront le jardin du Portugal et le jardin d’Ibn Zaïdoun. Ceux qui préfèrent l’art et la culture aimeront le musée du patrimoine amazigh. Signalons également, la «vallée des oiseaux», un zoo remarquable situé dans le centre d’Agadir. On y trouve des oiseaux venus du monde entier qui s’épanouissent dans leurs milieux naturels, reconstitués avec succès.   

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *