Festival Tifawin : La culture rurale à l’honneur

Festival Tifawin : La culture rurale à l’honneur

La ville de Tafraout s’apprête à accueillir la troisième édition de son festival Tifawin, (lumière en langue amazigh), du 10 au 16 août prochain.
Organisé par «l’association Festival Tifawine» en collaboration avec la municipalité de Tafraout, le festival est inscrit sous le thème: «Victoire pour les arts du village». «Nous voulons à travers ce festival jeter les lumières sur le patrimoine rural de la région dans toute sa richesse et sa diversité. Cet événement a pour objectif  l’animation et le désenclavement des communes rurales. Ainsi, c’est ce souci de mettre en relief les potentialités de Tafraout qui a dicté le thème «du village» de cette 3ème édition du festival», a indiqué à ALM L’Houcine Alihsyni président de l’association organisatrice. Et d’ajouter : «L’objectif est de faire de la région d’Ammeln/Tafraout un centre d’intérêt et une zone d’attraction pour un large public de l’intérieur et de l’extérieur du Maroc». Au programme du festival, sont prévus des concerts de musique et des chansons notamment amazighes, des présentations théâtrales, des activités sociales, médicales et environnementales, outre la tenue de rencontres et de compétitions sportives. Selon les organisateurs, le festival Tifawin verra la participation de quelque 50 artistes. On cite les troupes de musique Izenzaren, Mohamed Rouicha, Oudaden, Tagada, le groupe de rap Style Souss, Jbara et l’humoriste L’houcin Benyaz (Baz) entres autres. Ces artistes se produiront dans divers espaces qui seront spécialement aménagés notamment les deux grandes places, sises au centre de Tafraout et au centre d’Ammlen, en plus de divers autres espaces proches des habitants. À travers la diversité et la richesse de sa programmation, cet évènement vise à créer une dynamique économique et sociale dans la localité de Tafraout, et ce en ciblant un public composé d’habitants d’Ammeln, de Tafraout et des villages voisins, MRE originaires de la région, les touristes étrangers et marocains et autres originaires de la région installés dans d’autres coins du Royaume et qui visitent la région pendant cette saison. Initié par le ministère de la Culture et la région de Souss-Massa-Drâa, ce rendez-vous artistique et culturel doté d’un budget d’environ 1 million DH, sera en outre réparti en plusieurs activités qui se dérouleront le long de l’année, indiquent les organisateurs. Il est question de la tenue en hiver de «l’université rurale Mohammed Kheirddine», qui sera un espace de dialogue et d’échange dans les différents domaines de la pensée et de la connaissance pour plus d’ouverture sur l’environnement universitaire et académique. Le 7ème art sera aussi de la fête avec l’organisation d’un festival du cinéma rural qui se tiendra durant le printemps de chaque saison. Ce rendez-vous cinématographique représentera un lieu de rencontre des créateurs-cinéastes avec les jeunes et le public de la région. Le festival veut faire de Tafraout et de son environnement une destination où la culture et le patrimoine du milieu rural soit mis en relief et participe activement au développement de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *