Flânerie dans les ruelles de la médina de Rabat

Flânerie dans les ruelles de la médina de Rabat

Pour s’imprégner de l’atmosphère d’une médina traditionnelle, celle de Rabat offre un large éventail de la richesse du patrimoine marocain. La créativité se traduit à travers les portes de la ville, les murs d’enceinte, les différents quartiers et les souks. L’ancienne médina se trouve bordée au nord par le Bouregreg, entourée par les murs d’enceintes de la Kasbah des Oudayas, et ceinturée à l’est par les murailles Almohades, et au sud par le mur des Andalous, qui sépare la ville nouvelle de la ville ancienne. L’ancienne médina de Rabat a été créée par les Moriscos, des Andalous chassés d’Espagne au XVII ème siècle.
Pour pénétrer à la médina par l’est, deux portes du long des murailles des Almohades s’offrent au visiteur : Bab El Alou et Bab El Had. Le long du Mur des Almohades, l’actuelle avenue Hassan II, plusieurs portes ont été percées mais deux seulement sont dans leur état initial. Bab Challah est la plus typique et la plus initiale qui donne sur la médina. Durant le protectorat, Lyautey n’a pas souhaité l’aspect de la médina, mais quelques modifications ont été quand même apportées. Un nouveau marché couvert à l’occidentale a été installé à la place d’un marché traditionnel. Ce marché existe toujours et offre une alternative au souk traditionnel. La superficie globale de la médina est d’environ 50 hectares. Il est donc facile de s’y repérer et de s’y déplacer sans prendre le risque de s’égarer. Trois rues principales traversent la médina : une rue parallèle au mur des Andalous, la rue Souika qui devient rue Souk Sebbate, et à ses deux extrémités deux voies perpendiculaires, la rue Sidi Fatah vers le Boulevard El Alou, et la rue des Consuls qui mène à la Casbah des Oudayas. La rue Souika (signifiant petit souk) et Souk Sebbat (marché de chaussures) sont très empruntées par les Rbatis et par les visiteurs de la ville. Les touristes sont surtout nombreux à la rue des Consuls. Celle-ci est bordée par des échoppes de marchands et d’artisans, de kissaria, qui proposent des articles nettement moins chers mais tout aussi jolis à Fès ou à Marrakech. A partir de la rue des Consuls, débouche un certain nombre de ruelles abritant des petits ateliers, permettant ainsi à des artisans de maintenir leur savoir-faire et leur art. En prolongeant la rue des Consuls par la rue Oukassa, on se retrouve dans l’ancien quartier juif d Mellah, où vivaient autrefois plusieurs milliers de juifs. Sur vote gauche en venant des Oudayas, vous pourrez aussi emprunter la rue Sebbaghine ou rue des teinturiers et par une des plus anciennes portes de la médina, Bab El Bahr (la porte de la mer), vous donnerez sur l’ancien port de Rabat, mais une avenue qui longe le Bouregreg a remplacé le port. La rue Sidi Fatah part du marché central et arrive jusqu’au boulevard El Alou. Dans sa première partie, des commerces sont présents avec des magasins de vêtements et kissaria de bijoutiers.
Les familles nobles de Rabat y avaient leurs demeures. Le nom de la rue est celui d’un saint, Sidi Fatah, venu d’Andalousie au XVII ème siècle. Beaucoup de marabouts et de mosquées se trouvent sur cette rue, mais certaines mosquées sont très discrètes qu’on devine à peine. La mosquée Moulay Mekki peut être considérée comme la plus célèbre et sans doute une des plus élégantes de avec son minaret octogonal, le seul ainsi conçu de tout le Maroc. On pénètre dans cette mosquée par un de ces multiples passages couverts qui constituent la particularité de la médina de Rabat. A proximité immédiate de la mosquée, se trouve le marabout du Saint Sidi Mohamed Ben Thami el Ouazzanile avec son toit en tuile caractéristique. L’entrée de la mosquée Mekki est remarquable par le travail de sculpture des boiseries et des peintures multicolores de son auvent et de son plafond. Ce quartier est celui des ébénistes et des menuisiers, en remontant vers le boulevard El Alou, on peut admirer quelques unes de leurs œuvres que les artisans exposent volontiers au public.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *