Football marocain

Henri n’est retourné au Maroc que pour le plaisir de sa vie personnelle et non pour le développement du football marocain. Je l’ai vu une fois à Rabat dans un restaurant à Agdal passer d’une table à une autre… La FRMF n’avait pas besoin de se séparer de Mohamed Fakhir qui avait réussi la qualification pour la CAN avec une équipe jeune et qui était encore en rodage. Un des meilleurs entraîneurs marocains qui a gagné avec les FAR en Afrique. Mais ce qui est fait est fait. Nous devons aller de l’avant sachant que, dans la vie, les leçons apprises sont celle qui nous ont coûté le plus cher.
Ce qui me fait mal au coeur depuis cette débâcle, c’est la situation du football marocain. La FRMF doit assumer toutes les responsabilités du malaise où se trouve ce sport. Il est grand temps d’introduire des cadres professionnels au sein de notre Fédération, pour le développement de notre football au niveau des clubs et de l’équipe nationale. Je suis content de voir le sondage dans votre site sur le nouvel entraîneur marocain. Merci à Aujourd’hui le Maroc. Mon choix va pour Zaki qui méritait de continuer, mais qui, lui aussi, avait était limogé pour des raisons qui n’ont jamais été publiées.


• Abdenbi Malki (New York)

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *